LIMADA ?
LIMADA ?


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 A Cavaillon, la coiffeuse enlève le haut : "Et pourquoi pas des bouchers à poil ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hoe
Invité



MessageSujet: A Cavaillon, la coiffeuse enlève le haut : "Et pourquoi pas des bouchers à poil ?   Lun 8 Nov - 13:38

A Cavaillon, la coiffeuse enlève le haut : "Et pourquoi pas des bouchers à poil ?"
08/11/2010 à 16h31 - mis à jour le 08/11/2010 à 16h33 | 470 vues | 8 réactions



Salon de coiffure (image d'illustration) | Max PPP

Après le salon de coiffure qui propose des revues porno à la place des magazines people, voici le salon de Myrtille, qui coiffe... seins nus.

Cela se passe à Cavaillon, dans le Vaucluse, mais attention il n'est question ici que du plaisir des yeux. En plus de la coupe, le client peut choisir la tenue de Myrtille : déshabillé transparent, dessous affriolants ou topless.

Les clients sont ravis, paraît-il. Jean-Louis Gauthier, le président du syndicat des coiffeurs du Vaucluse, l'est beaucoup moins. Contacté par Le Post, il confie "trouver tout ça franchement ridicule" :

"Et pourquoi pas des bouchers à poil, hein ? Le jour n'est pas encore venu où j'exercerai ma profession tout nu, je peux vous le dire", dit-il avec colère. "Ce n'est pas valorisant pour la profession" regrette Jean-Louis Gauthier, déplorant que "les coiffeurs qui font sérieusement leur travail ou les petits jeunes qui passent l'examen de coiffure ne soient, eux, pas mis en avant".

Le président du syndicat des coiffeurs du Vaucluse s'inquiète d'une dérive éventuelle que l'initiative de Myrtille pourrait engendrer. "On est sur une mauvaise pente. Déjà la société va dans le mauvais sens, mais avec des choses comme ça, on ne sait pas jusqu'où ça peut aller", explique-t-il.

Si "d'un point de vue moral", Jean-Louis condamne le salon de Myrtille, le curé de Cavaillon dit "ne rien en penser du tout". Joint par Le Post, il explique ne pas avoir entendu parler de ce salon et choisit donc de ne faire "aucun commentaire".


Un salon topless, est-ce bien légal ?
Dans certains pays, comme en Australie ou en Russie, les coiffeuses topless existent déjà. Mais en France, le salon de Myrtille est peut-être une première. Difficile en tout cas de savoir si d'autres établissements de ce genre ont pignon sur rue. Et d'ailleurs, est-ce bien légal ?

Celui qui gère le salon de Cavaillon, prénommé Fab, affirme "avoir obtenu toutes les autorisations légales", rapporte Le Dauphiné.

Sur Le Post, le président du syndicat des coiffeurs du Vaucluse nous dit "qu'apparemment, ce salon est en règle".

Le Post a contacté la préfecture du Vaucluse - habilitée à déterminer la légalité d'un commerce - qui doit nous fournir une réponse "le plus rapidement possible".
Revenir en haut Aller en bas
 
A Cavaillon, la coiffeuse enlève le haut : "Et pourquoi pas des bouchers à poil ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIMADA ? :: liberté d 'expression ...la parole est à vous .-
Sauter vers: