LIMADA ?
LIMADA ?

ETUDES DES SCIENCES ISLAMIQUES EN LANGUE ARABE
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Islamisation de la France (de la propagande)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CHITOUFI
Invité



MessageSujet: Islamisation de la France (de la propagande)   Sam 8 Mai - 13:04

Islamisation de la France






Rossi Marc -

L’islamisation de la France est en marche. Cela était à prévoir et il est étonnant que cette invasion ne choque personne. Il s’en trouve même qui approuvent et aident l’invasion : les nouveaux collaborateurs. Nous regardons notre histoire dans un rétroviseur, nous ne cessons de nous lamenter et de pleurer sur nos défaites et nos manquements, nous en sommes aveuglés au point de ne pas voir le présent et encore moins d’envisager le proche avenir.

Les Français continuent à vivre dans l’insouciance. On pense aux vacances, aux « raves parties », aux fêtes, aux revendications. On perd son temps en palabres sur tout et sur rien mais principalement en critiques et contestations à l’égard des décisions gouvernementales. Pendant ce temps, l’invasion musulmane qui, jusqu’à présent s’infiltrait subrepticement, s’installe depuis peu plus ouvertement. Les musulmans imposent leurs mœurs avec de plus en plus de tapage et d’exigence. Ce fut d’abord, lors des fêtes de l’Aïd, l’égorgement des moutons dans les appartements et dans les rues ; il a bien été mis un semblant d’ordre, mais ne nous y trompons pas, ce n’est que partie remise : la religion commande. Ce fut ensuite le port du voile à l’école qui continue à faire grand bruit et le feuilleton n’est pas terminé. C’est ensuite l’ouverture de collèges musulmans : je doute fort que l’on y enseigne Corneille, Racine et Molière ! Je serais curieux de savoir comment est traitée l’histoire de France si toutefois cette matière paraît au programme ! Ces matières sont-elles seulement enseignées dans nos écoles ? En revanche le Coran doit être la matière principale alors que dans nos écoles, l’instruction religieuse y est bannie, sauf, bien entendu dans les écoles religieuses, et encore ! C’est à voir ! Enfin la pression islamique se fait plus précise : on réserve des créneaux horaires pour les femmes musulmanes dans certaines piscines, ne doutons pas que cette pratique s’étendra sur tout le territoire. C’est maintenant dans les hôpitaux que les femmes musulmanes exigent d’être accouchées ou soignées par des femmes médecins et non par des hommes. Avec cette contrainte, ajoutée aux « trente cinq heures », les chefs de clinique ont du souci à se faire pour l’établissement des tours de garde ! C’est dernièrement l’introduction d’Imams dans les prisons, en attendant que s’instaurent dans les usines et les bureaux, des « pauses-prières » journalières imposées par le Coran ? Ne rions pas, cela arrivera tôt ou tard. Et tout cela au nom des « droits de l’homme », de l’égalité et autres fadaises.

La France, oublieuse de son passé chrétien, s’éteindra noyée, étouffée par le nombre, avec des autorités dans l’impossibilité d’agir fermement. La France laïque des années 1900 n’a pas pris de gants pour expulser « manu militari » les prêtres et les Sœurs hors des couvents, des églises et des hôpitaux et des écoles ! La laïcité reste encore haineuse et principalement orientée contre l’église catholique ; elle est plus tolérante vis-à-vis de l’invasion islamique…

Le port du voile n’est ni plus ni moins qu’une provocation ; en Tunisie les jeunes femmes ne le portent plus depuis longtemps ! Alors pourquoi être plus royaliste que le roi : pourquoi les musulmanes de la deuxième, voire de la troisième génération, vivant dans un environnement laïc se sentiraient-elles subitement obligées d’extérioriser leur appartenance à l’islam. Il est indéniable qu’elles y sont contraintes par des parents eux-mêmes travaillés par les Imams.

Il manque en France un gouvernement fort qui interdise le port apparent d’un quelconque signe distinctif religieux dans les écoles, lycées, universités et autres lieux publics sous peine d’amendes pour les nationaux et d’expulsion pour les étrangers. Il faut, en France, un retour à l’exercice effectif de l’autorité. Vingt ans de laxisme socialiste ont laissé la France dans un triste état de délabrement général, et on ne peut demander au gouvernement actuel de redresser la barre en trois ans ; le voudrait-il qu’il ne le pourrait pas, tant il se heurte aux bombes à retardement laissées

par les socialistes et à la « propagande » des médias.

Pendant que l’on « blablate », que l’on débat sur « le sexe des anges » et qu’au sein de la majorité, M. Bayrou cherche des « querelles d’allemand », l’Islam s’installe, en riant sous cape.

Par deux fois au cours de notre histoire, les musulmans ont tenté d’envahir l’Europe, par deux fois, ils ont été arrêtés, mais cette troisième fois sera pour eux la bonne. Laisser la France s’islamiser, ce n’est même plus du laxisme mais de la trahison, n’en déplaise à quiconque. C’est renier son passé et son histoire dont on a occulté sciemment les plus belles pages pour se répandre en repentances injustifiées. Le réveil sera dur pour la jeunesse française.
Revenir en haut Aller en bas
 
Islamisation de la France (de la propagande)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIMADA ? :: LA LAÏCITE-
Sauter vers: