LIMADA ?
LIMADA ?

La remise en liberté de Tariq Ramadan acceptée
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 La Chapelle-St-Luc:Un médecin agressé en pleine nuit

Aller en bas 
AuteurMessage
sidi 3li



Messages : 23
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: La Chapelle-St-Luc:Un médecin agressé en pleine nuit   Jeu 4 Fév - 14:57

Un médecin agressé en pleine nuit

Pour quelques billets, un généraliste a été malmené alors qu'il se rendait, dans la nuit de lundi à mardi, au chevet d'un patient

« Je me rendais chez un patient en urgence, lorsqu'un individu a mis ses mains autour de mon cou. »
Une agression de plus, celle de trop pour ce médecin généraliste installé à Troyes. Par crainte des représailles, il préfère taire son identité comme il hésitait, hier, à porter plainte.


Pour une poignée de billets


Les faits qu'il dénonce remontent à la nuit de lundi à mardi. Il est un peu plus de 1 h, lorsqu'il se gare dans la rue du Général-Sarrail à La Chapelle-St-Luc.
« Un homme est alors monté à bord de la voiture et s'est installé à côté de moi. Il a mis la main sur mon visage. » Déterminé et menaçant, il va jusqu'à tenter de l'étrangler pour quelques billets. « Il m'a dit : "donne-moi de l'argent sinon je te tue". »
Mais de l'argent, le médecin n'en a pas. « Il s'est emparé des 20 € que j'avais sur moi avant de prendre la fuite. » L'homme ne portait pas d'arme et « il semblait perturbé ».


« Je me méfie de tout »


Choqué par les instants qui viennent de s'écouler, le praticien hésite pourtant à dénoncer les

faits qu'il vient de subir.
« Je crains tout, je me méfie de tout. Pourquoi en serait-il autrement ? » Pour ce praticien, l'ambiance est parfois pesante et plus encore la nuit.
« Ce n'est pas la première fois qu'une telle chose m'arrive. À la nuit tombée, je ne suis pas tranquille. »
À 67 ans, le généraliste enchaîne consultations et visites depuis près de quarante ans. Ses patients font parfois appel à lui tard dans la nuit et, jusqu'alors, il se déplaçait. Mais aujourd'hui, il renonce. Par crainte. « J'avais déjà grandement limité mes déplacements. »


Correspondants de nuit


Le médecin souhaite plus de sécurité pour exercer sereinement : « Nous devrions être en relation directe avec les services de sécurité pour éviter ça. »
Hasard de l'actualité, une expérience devrait être menée dans les prochaines semaines par la municipalité. Olivier Girardin - qui se disait hier, « scandalisé par ce type d'agression » - devrait installer sous peu des correspondants de nuit. « Ils seront chargés de veiller, mais aussi d'accompagner les acteurs de nuit dans leurs missions et notamment les médecins ».

Auteur : Céline TILLIER
Article paru le : 3 février 2010
est eclair
Revenir en haut Aller en bas
sidi 3li



Messages : 23
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: La Chapelle-St-Luc:Un médecin agressé en pleine nuit   Jeu 4 Fév - 15:28


c 'est un acte de lâche!

à cause d 'un voyou l image de la chapelle est encore...

que font les associations dans leur rôle éducative... c'est une petite ville!

ce voyou ! avait quel age lorsque ce médecin avait été agresser la première

fois , à la chapelle même.

ah! pardon les responsables des associations n habitent pas à la chapelle.

Mais qui va être encore stigmatiser! eh!
Revenir en haut Aller en bas
 
La Chapelle-St-Luc:Un médecin agressé en pleine nuit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIMADA ? :: sur les Activites Associatives et la Jalia Musulmanes-
Sauter vers: