LIMADA ?
LIMADA ?

ETUDES DES SCIENCES ISLAMIQUES EN LANGUE ARABE
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'imam de Drancy, Hassen Chalghoumi, favorable à une loi contre la burqa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CHITOUFI
Invité



MessageSujet: L'imam de Drancy, Hassen Chalghoumi, favorable à une loi contre la burqa   Ven 22 Jan - 11:15

AFP

L'imam de Drancy, Hassen Chalghoumi, favorable à une loi contre la burqa

L'imam de Drancy (Seine-Saint-Denis), Hassen Chalghoumi, s'est déclaré favorable à une loi interdisant la burqa, mais en l'assortissant d'un travail pédagogique, dans un entretien au Parisien vendredi.




"Je suis pour l'interdiction par la loi de la burqa, qui n'a pas sa place en France", a-t-il affirmé.

"Mais elle doit être assortie d'un travail pédagogique comme ce qui s'est fait pour le voile à l'école en 2004", a souligné M. Chalghoumi, premier imam à prendre publiquement position contre la burqa, selon le quotidien.

L'interdiction du voile islamique intégral "sera absolue" dans l'espace public, a affirmé jeudi André Gérin, président de la mission parlementaire sur le sujet et favorable à une "loi générale".

Selon l'imam de Drancy, le voile intégral n'est pas une prescription religieuse mais "une prison pour les femmes, un outil de domination sexiste et d'embrigadement islamiste".

"Cette tradition très minoritaire renvoie à une idéologie qui saborde la religion musulmane", a-t-il ajouté.
à lire aussi

* dans actualité : Le recteur de la mosquée de Paris favorable à une résolution parlementaire contre le voile intégral
* Voile intégral: pas de consensus au sein de la mission parlementaire

M. Chalghoumi s'est dit en accord avec la proposition du secrétaire général de l'UMP Xavier Bertrand de refuser la nationalité française aux femmes portant la burqa. "Si elles veulent continuer à porter le voile intégral, qu'elles aillent vivre dans un pays où c'est la tradition, comme l'Arabie Saoudite", a-t-il dit.

La France est déterminée à interdire le voile islamique intégral, porté par moins de 2.000 femmes, selon les chiffres officiels. Le président Nicolas Sarkozy s'est prononcé pour une résolution "sans ambiguïté" du Parlement, une disposition non contraignante qui précèderait des décisions législatives et gouvernementales.
Revenir en haut Aller en bas
CHITOUFI
Invité



MessageSujet: Un "commando" islamiste menace l'imam de Drancy, selon son entourage   Mar 26 Jan - 9:40

AFP - 26/01/2010 à 12:04:01

Un "commando" islamiste menace l'imam de Drancy, selon son entourage

Un "commando islamiste" a fait irruption dans la mosquée de Drancy, lundi soir, où il a proféré des menaces à l'égard de l'imam Hassen Chalghoumi, connu pour ses bonnes relations avec la communauté juive, a-t-on appris auprès d'un conseiller de la Conférence des imams, présidée par M. Chalghoumi.


Selon le récit de ce conseiller, "un commando de quatre-vingt personnes, le visage non masqué, a fait irruption dans la mosquée où se trouvaient quelque 200 fidèles, ils ont forcé le passage et se sont emparés du micro après une bousculade. Ils ont alors adressé des menaces et des anathèmes à l'adresse de l'imam, le traitant de +mécréant+, d'+apostat+ et affirmant: +on va liquider son cas+ à cet imam des Juifs+".

L'imam de Drancy (Seine-Saint-Denis), Hassen Chalghoumi, s'est dernièrement déclaré favorable à une loi interdisant la burqa en France, mais en l'assortissant d'un travail pédagogique. Il entretient de bonnes relations avec les représentants de la communauté juive, ce dont le commando lui a fait grief.

Alors que l'imam poursuit un dialogue avec les autres religions, "certains ne lui pardonnent pas d'accoir accueilli dans sa mosquée, chaussures enlevées, le président du Crif" Richard Prasquier, a ajouté ce conseiller.
Selon ce conseiller, l'imam a aussi été l'objet récemment d'une "provocation", voyant entrer, pour la première fois dans sa mosquée, "trois personnes entièrement voilées auxquelles il a posé des questions mais qui n'ont pas répondu, de sorte qu'il s'est demandé s'il avait à faire à des femmes ou à des hommes".

Evoquant les "anathèmes" portés contre l'imam Chalghoumi, le conseiller a ajouté: "Il n'y a pas besoin de faire bac+5 pour comprendre que les termes employés équivalent à une fatwa" et le dépôt d'une plainte est "à l'étude".

Il a mis en cause les Frères musulmans, affirmant que le commando appartenait à "un groupuscule nommé +Cheikh Yassine+ (fondateur du Hamas tué en 2004 dans un raid israélien, ndlr), sous obédience des Frères musulmans, manipulé par l'UOIF" (Union des organisations islamiques de France).

Fouad Alaoui, président de l'UOIF, interrogé par l'AFP a démenti toute implication, s'interrogeant sur "ce qui permet à l'entourage de l'imam" de porter ses accusations.

M. Alaoui "condamne l'agression contre l'imam de Drancy", tout en estimant que ce qu'il s'est passé "n'est pas très étonnant: nous l'avons mis en garde à plusieurs reprises pour qu'il équilibre ses paroles parce qu'il risquait d'attirer les réactions des extrémistes", a confié M. Alaoui.

De leurs côtés, le Conseil des communautés juives du 93 et le conseil des communautés juives d'Ile-de-France ont exprimé "leur émotion" et "leur solidarité" à l'imam, parlant de "faits graves et inquiétants".

Ils demandent au ministère de l'Intérieur et au préfet d'"identifier rapidement les auteurs" et de procéder à la "dissolution" de leur groupe.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'imam de Drancy, Hassen Chalghoumi, favorable à une loi contre la burqa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIMADA ? :: lA JAMAAT A TABLIGH est elle un bien ou un danger pour l'islam ?-
Sauter vers: