LIMADA ?
LIMADA ?

La remise en liberté de Tariq Ramadan acceptée
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 La recherche du savoir

Aller en bas 
AuteurMessage
sidi 3li



Messages : 23
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: La recherche du savoir   Mer 25 Mar - 11:12

La recherche du savoir


Question : Peut-on se livrer (efficacement) à la recherche du savoir religieux quand on a 25 ans et quand on ne s’est conformé à la religion qu’il y a deux ans et demi et quand on n’a appris du Coran que trois portions ? Ce que l’on cherche c’est l’acquisition méthodique de grandes connaissances suivant les explications données par nos maîtres comme Cheikh Ibn Outhaymine dans son ouvrage intitulé la science. En cherchant le savoir, d’abord je vise à repousser l’ignorance, à adorer Allah en connaissance de cause et à combattre l’ignorance au sein de mon entourage…

Réponse :

Louanges à Allah
Cher frère, sachez – puisse Allah vous assister – que le plus grand bienfait dont Allah puisse combler Son serviteur consiste à le guider loin de l’égarement et à le sauver de l’ignorance. Quand Allah inspire à Son serviteur le désir d’acquérir et de diffuser le savoir religieux, Il veut le faire accéder aux plus grands mérites et honneurs. Ce qui nécessite de la part du serviteur une attitude marquée par la gratitude et des actions agréables à Allah. L’une de ces actions est d’acquérir le savoir hérité du meilleur des messagers (bénédiction et salut soient sur lui).

Quant à votre âge, il importe peu ! Efforcez vous de mémoriser le livre d’Allah et d’apprendre dans la mesure du possible des éléments de la Sunna du Messager d’Allah , des textes scientifiques utiles et de lire les livres des ulémas pour les étudier et de rester en compagnie des maîtres (spirituels) éducateurs dotés d’une foi juste et d’une bonne compréhension (de l’Islam), tout en suivant la méthodologie prônée par les ulémas tels son éminence Cheikh Ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) et d’autres ulémas vertueux.


Sachez que le chemin menant au savoir est long. Le parcours est toutefois facile à celui qui bénéficie de l’assistance divine . Soyez déterminé et sollicitez l’assistance de votre Maître. Ne vous laissez pas divertir en pensant à votre passé. Car ce qui est resté de votre vie peut être meilleur et plus bénéfique, s’il plaît à Allah.

Sachez que les plus grands Compagnons du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) n’ont acquis leur savoir qu’après avoir eu des cheveux blancs, après avoir atteint un âge plus avancé que le vôtre. Pourtant, il ne leur fallut que peu de temps pour devenir les meilleurs ulémas, les imams du monde. Leur exemple est valable pour tout le monde.

De même les histoires (personnelles) d’Ibn Hazm, d’Iz ibn Abd as-Salam et d’autres personnes qui ne s’étaient livrés à la recherche du savoir qu’à un âge avancé sont pour vous des sources d'inspiration. Sollicitez l’assistance divine et ne soyez pas incapable.

Nous demandons à Allah de vous entourer de Son assistance.

Allah le sait mieux.
Revenir en haut Aller en bas
sidi 3li



Messages : 23
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: La recherche du savoir   Mer 25 Mar - 11:18

L'importance de la science et du statut des savants


Allâh تعالى a dit :
Et dis : "Seigneur! Donne-moi encore plus de savoir".
(20/114)
Dis : "Est-ce que ceux qui savent et ceux qui ne savent pas
ont la même valeur?"
(39/)
Allâh élèvera de plusieurs degrés ceux d'entre vous
qui auront cru et qui auront reçu le savoir.
(58/11)
Seuls craignent Allâh, de tous Ses esclaves, les savants.
(35/28)
Allah atteste, et aussi les Anges et les doués de science, qu'il n'y a point de divinité à part Lui, le Mainteneur de la justice. Point de divinité à part Lui, le Puissant, le Sage !
(3/18)


* Ibn Al-Qayyim dit : Ce verset montre la supériorité de la connaissance ('ilm) et des gens de connaissance; les points suivants peuvent alors être déduits de ce verset :

1) Allah a choisi les gens de science (Oulou l ' ilm) pour témoigner de Son Unité (Tawheed) plus que le reste de Sa création.
2) Allah a honoré les gens de sciences en mentionnant leur témoignage avec Son témoignage.
3) Il a hautement élevé le statut des savants en associant leur témoignage avec le témoignage des anges.
4) Ce verset témoigne de la supériorité de ceux qui possèdent la connaissance. Allah ne fait pas témoigner toute Sa création sauf ceux qui sont les plus en droit parmi eux.
Il y a un hadith bien connue du Prophète (sws) qui a dit : "les plus en droit dans chaque génération porteront cette connaissance, rejetant les altérations des extrémistes, les revendications fausses des menteurs et les (mauvaises) interprétations des ignorants." (Hadith Hassan)
5) Allah, L'Unique exempt de tout défauts, témoigne Lui-même de Son Unicité et Il est le plus grand des témoins. Il a alors choisi de Sa création les anges et les savants - c'est suffisant pour montrer leur excellence.
6) Allah a fait témoigner les savants avec le plus grand et le plus important des témoignages c'est-à-dire "Nul n'a le droit d'être adoré, sauf Allah." Allah, Celui qui est exempt de tout défauts et qui est Le Plus Haut, ne témoigne pas excepté sur des choses très importantes et seul les plus grand de la création d'Allah témoignent avec lui.
7) Allah a fait du témoignage des gens de science une preuve contre ceux qui rejette la foi. Ainsi ils sont ses preuves et ses signes, indiquant Son Unicité (Tawhid).
Cool Allah Soubhanahu Wa Taala a employé un seul verbe "shahida" pour exprimer Son témoignage et le témoignage des anges et des savants. Il n'a pas employé de verbe différent (complémentaire) pour leur témoignage; ainsi il a connecté leur témoignage au Sien. Cela montre la liaison forte entre leur témoignage et le témoignage d'Allah, comme s'Il a témoigné lui-même de Son Unicité sur leurs langues et les a faits prononcer ce témoignage.
9) Allah, L'Unique exempt de tout défauts, a fait accomplir aux savants Son droit (qu'aucun n'a le droit à être adoré, sauf Lui) par ce témoignage et s'ils l'accomplissent alors ils ont accompli et ont établi ce droit d'Allah sur eux. Il est alors obligatoire pour l'humanité d'accepter ce témoignage qui est un moyen d'atteindre le bonheur dans cette vie et dans le retour final (à Allah). Quiconque prend cette guidance des savants et accepte cette vérité à cause de leur témoignage, il y aura alors pour les savants une récompense égale à eux. Et personne ne connaît la valeur de cette récompense, sauf Allah.
(Miftah Dar as Sa'ada)

Selon Mou'âwiya رضي الله عنه, le Messager d'Allâh صلى الله عليه و سلم a dit : "Quand Allâh veut du bien à quelqu'un, Il le rend versé dans les sciences de la religion". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Selon Abou Mas'ùd رضي الله عنه, le Messager d'Allâh صلى الله عليه و سلم a dit : "L'envie n'est permise que dans deux cas : Un homme à qui Allâh a donné une fortune qu'il s'empresa de dépenser totalement dans les domaines du bien. Et un homme à qui Allâh a donné la sagesse (la science). Il s'en sert pour juger entre les gens et pour la leur enseigner". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Selon Abou Moûsa رضي الله عنه, le Prophète صلى الله عليه و سلم a dit : "L'image de ce qu'Allâh a envoyé avec moi comme bonne direction et science est celle d'une pluie bienfaisante qui a atteint une terre. Une partie de cette terre était fertile. Elle absorba l'eau et fit pousser le fourrage et l'herbe en abondance. Une autre partie était stérile mais retint l'eau dont Allâh fit profiter les gens qui en burent et en abreuvèrent leurs bêtes et leurs champs. Une autre partie était plate et perméable, ne retenant pas l'eau et ne faisant pousser aucune herbe. La première image est celle de quelqu'un qui a bien assimilé les sciences de la religion d'Allâh et a tiré profit de ce qu'Allâh a envoyé avec moi. Il s'instruisit et enseigna. La deuxième image est celle de quelqu'un qui a retenu la science sans en profiter lui-même et sans accepter la bonne direction qui a fait l'objet de ma mission". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Selon Abou Hourayra رضي الله عنه, le Messager d'Allâh صلى الله عليه و سلم a dit : "Celui qui prend une route à la recherche d'une science. Allâh lui facilite une voie vers le Paradis". (Mouslim)
Il a dit encore : "J'ai entendu le Messager d'Allâh صلى الله عليه و سلم dire : "Ce bas-monde est maudit et tout ce qu'il contient est maudit sauf l'évocation d'Allâh et ce qui s'ensuit, de même qu'un savant ou un étudiant"". (At-Tirmidhi)

Selon Anas رضي الله عنه, le Messager de Allâh صلى الله عليه و سلم a dit : "Celui qui sort (de son pays) à la recherche de la science est considéré au service d'Allâh jusqu'à son retour". (At-Tirmidhi n°2647, Al-Albâni l'a considéré faible. La chaîne de transmission de ce Hadith est faible car elle comporte parmi ses rapporteurs Abou Ja'far ar-Razi)

Selon Abou Oumâma رضي الله عنه, le Messager d'Allâh صلى الله عليه و سلم a dit : "La supériorité du savant par rapport au dévot est comme ma supériorité par rapport au moindre d'entre vous".
Puis le Messager d'Allâh صلى الله عليه و سلم ajouta : "Allâh, Ses anges, les habitants des cieux et de la terre jusqu'à la fourmi dans son trou et les poissons prient sùrement pour ceux qui enseignent le bien aux autres". (At-Tirmidhi)

Abou Darda رضي الله عنه a dit : "J'ai entendu le Messager d'Allâh صلى الله عليه و سلم dire : "Celui qui prend un chemin à la recherche d'une science, Allâh lui facilite une voie vers le Paradis. Les anges abaissent leurs ailes (par humilité) devant le chercheur de science en signe de satisfaction de ce qu'il a fait. Tous les habitants des cieux et de la terre, jusqu'aux poissons dans l'eau prient pour l'absolution du savant. La supériorité du savant par rapport au dévot est égale à la supériorité de la lune par rapport à l'ensemble des étoiles. Les savants sont les héritiers des prophètes. Or les prophètes n'ont laissé en héritage ni dinar, ni dirham mais ils ont laissé la science. Celui qui la recueille a recueilli une part énorme". (Abou Dâwoûd)

‘Ali ibn abi Taleb disait dans les célèbres conseils qu’il donna à Koumail ben Zaïd : « … Et l’amour des savants est un culte par lequel on adore Allah »

* Ibn El Qayim disait en commentant les paroles de ’Ali : « …Car la science est l’héritage des prophètes, et les savants sont leurs héritiers, donc l’amour de la science et des savants est une preuve d’amour de l’héritage des prophètes, et par conséquent détester les savants revient à détester l’héritage des prophètes et leurs heritiers […] Allah est Savant et aime tout savant, et il n’accorde Sa science qu’a celui qu’Il aime, alors celui qui aime la science et les gens de science a effectivement aimé ce qu’Allah a aimé et ceci fait parti du culte d’Allah » (Miftah Dar es Sa’ada)

El Khatib el Baghdadi rapporte que l’imam ach Chafi’i et l’imam abou Hanifa disaient : « Si les amis d’Allah ne sont pas les savants alors Allah n’a pas d’ami »

Othaymin mentionne que certains savants ont affirmé que : « La recherche de la science à plus de mérite que le DJihad avec les armes ». (Charh Ryad Salihin 1/72)
Revenir en haut Aller en bas
 
La recherche du savoir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIMADA ? :: lA JAMAAT A TABLIGH est elle un bien ou un danger pour l'islam ?-
Sauter vers: