LIMADA ?
LIMADA ?

القدس لنا*القدس لنا*القدس لنا*
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 cacophonie autour des abattoirs

Aller en bas 
AuteurMessage
hud



Messages : 254
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: cacophonie autour des abattoirs   Lun 24 Nov - 7:38

oct2008
Aïd el-kebir :

Halal & Halal


L’aïd el-kebir, la fameuse “fête du mouton”, devrait avoir lieu aux alentours du 8 décembre 2008. Cette année encore, les musulmans restent à la merci de l’arbitraire préfectoral. Au grand dam des éleveurs.
Un ministère pragmatique…
On marche sur la tête. Début octobre, le cabinet du ministre de l’Agriculture réunit tous les acteurs concernés par l’aïd el-kebir : représentants musulmans, représentants des abattoirs, autorités sanitaires et vétérinaires. Il s’agissait de discuter de l’organisation de l’abattage des dizaines de milliers de moutons. Il a été rappelé à bon escient qu’aucun abattage ne pouvait se faire avant la prière de l’aïd, encore moins la veille, comme le pratiquent frauduleusement certains bouchers et certains grands noms de la grande distribution. Par ailleurs, les services vétérinaires ainsi que les représentants des abattoirs ont précisé que si le premier jour de l’aïd al-kebir devait tomber le lundi 8 décembre, les abattoirs devaient s’organiser pour avancer au dimanche les abattages qui ne concernent pas l’aïd et qui sont prévus le lundi, jour habituellement très chargé.
…face à l’arbitraire des autorités locales
Votre mouton livré chez vous
Faites vous livrer votre mouton de l'aïd gratuitement avec Halaldom.
http://www.halaldom.com
Or, ces derniers jours, plusieurs décisions officielles ont laissé un goût amer tant aux musulmans qu’aux éleveurs pour qui l’aïd al-kebir est capitale. A Grasse, dans les Alpes-Maritimes, le sous-préfet met fin à un projet d’abattoir permanent, provoquant la consternation tant du CRCM local que du responsable de l’abattoir et des professionnels de la filière ovine. A Marseille, la mairie a annoncé jeudi dernier la fermeture des anciens abattoirs de Saint-Louis, soit 4 000 agneaux selon les chiffres rapportées par l’association Asidcom. A contrario, Dunkerque verra son abattoir ouvert “exceptionnellement” pour l’aïd el-kebir, ce qui provoque la colère des salariés, comme le rapporte la Voix du Nord dans sa livraison d’aujourd’hui. Il faut préciser que bien que menacé depuis plusieurs années, l’abattoir trouve dans l’aïd el-kebir une source de revenus non négligeable (voir Aïd al-Adha : un abattoir à la disposition des musulmans de Dunkerque et Dunkerque : la viande halal, 70 % du tonnage). De là à penser que l’intérêt financier prime sur les mesures de sécurité, il n’est qu’un pas, que d’aucuns franchiront peut-être.
Au delà de l’aïd el-kebir, les musulmans une chance pour l’agriculture française
La filière ovine est aujourd’hui sinistrée. Etranglés par les importations étrangères d’une part et présurisées par la grande distribution qui les obligent à vendre leurs bêtes à perte, les éleveurs français trouvent dans l’aïd el-kebir un répit, voire le moyen de tenir. En 2007, on estime en effet à 200 000 le nombre de bêtes abattues pendant l’aïd, soit plusieurs millions d’euros en trois jours pour une filière que même le ministre de l’Agriculture, Michel Barnier, considère “en grand danger”.
Grands consommateurs de viande, les musulmans constituent une cible privilégiée. Outre une consommation de produits carnés au-dessus de la moyenne nationale, des événements particuliers dans la vie d’un musulman sont l’occasion de manger du mouton : pour célébrer une naissance (aqiqa) ou un mariage, c’est souvent plusieurs moutons entiers qui sont commandés auprès de son boucher. Comment comprendre dans ces conditions qu’aujourd’hui encore, dans un contexte de crise sévère de l’agriculture française, on puisse continuer à laisser l’arbitraire gérer un événement aussi important que l’aïd el-kebir et réprimer sévèrement ceux qui auront préféré se débrouiller seuls avec leur mouton ?
Revenir en haut Aller en bas
huda
Invité



MessageSujet: rebelote ...rebelote !   Dim 31 Oct - 14:22



y a t-il des changements pour nous ou.......c toujours la même histoire?

quels sont nos droits et nos devoirs ?

ALORS C'EST LA FAUTE A QUI ?
Revenir en haut Aller en bas
 
cacophonie autour des abattoirs
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIMADA ? :: sur les Activites Associatives et la Jalia Musulmanes-
Sauter vers: