LIMADA ?
LIMADA ?

La remise en liberté de Tariq Ramadan acceptée
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 Diversité et réciprocité

Aller en bas 
AuteurMessage
hud



Messages : 287
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Diversité et réciprocité   Lun 24 Nov - 6:44

Diversité et réciprocité




Lambert Christian - mercredi 19 novembre 2008

immigration

Dans le sillage de l’obamania, voici que la première dame de France vient de lancer l’idée d’un Grenelle de la « diversité », sans doute pleinement approuvée par le chef de l’État. Traduit en bon français, Grenelle de la « diversité » veut dire : réunion au plus haut niveau des décideurs pour distribuer d’importantes fonctions politiques et administratives largement rétribuées aux immigrés.

Afin d’éviter toute ambiguïté Carla Sarkozy écrit dans le Journal du dimanche : « Les gens des cités doivent devenir le Pouvoir eux aussi, à leur tour. »

Le Président de la République, pour sa part, est depuis longtemps très clair à ce sujet, soulignant pendant la campagne électorale de 2007 qu’il était favorable à une « discrimination positive » basée sur la couleur de peau et la religion musulmane. Il va sans dire que la presse a aussitôt publié le vœu exprimé par Madame Sarkozy pour s’en féliciter et, joignant le geste à la parole, le conseil des ministres du 12 novembre a nommé préfet des Alpes de Haute-Provence un Camerounais d’origine.

Je rappelle qu’un précédent avait eu lieu : la nomination d’un préfet du Jura parce que musulman qui dut démissionner assez rapidement à la suite de problèmes d’ordre judiciaire. On apprend par la même occasion que le président du « Rassemblement national de la diversité française » a été nommé chargé de mission à l’Élysée. Il s’agit de M. Abderrahmane Dahmane, donc désormais bien placé pour mettre en œuvre une large « diversité ». Toujours à l’Élysée, le chef de cabinet du Président de la République a reçu le 10 novembre le président du Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN), dont on connaît les objectifs…

Tout ceci est grave et dangereux. Outre le fait que cette dérive est contraire à la constitution, il n’est pas acceptable qu’au plus haut niveau de l’État, on favorise pratiquement le racisme, car c’est bien cela dont il s’agit. Il est évident qu’une telle politique ne peut qu’encourager les revendications des minorités de couleur et, par réaction, le racisme classique.

Il serait tout de même temps que l’on admette que la couleur de la peau n’est pas un élément décisif de la valeur d’un être humain. J’ai connu quelques noirs aux grandes qualités et des blancs qui sont des voyous ou des adeptes du socialo-communisme ou, plus simplement, des idiots. Mais, de grâce, que l’on mette fin à cette démagogie ethnique fondée sur une ignorance stupéfiante et une falsification de l’histoire et de la réalité.
Quand on sait dans quel état d’anarchie sanglante se trouve l’Afrique noire depuis son indépendance et un pays comme Haïti, république noire indépendante depuis 200 ans, bénéficiaire de milliards de dollars versés par les États-Unis, le Canada, la France… et, malgré cela, dans un état de désordre et de misère indescriptible, on est en droit de se poser quelques questions. En Afrique, 8 millions de tués après les indépendances, des réfugiés déplacés par millions. « Guerre, désastre, rien à manger » titre le Monde du 12 novembre parlant des actuels combats au Kivu (RDC), après tant d’autres.

Depuis 1945 et, plus encore, depuis la fin des années 70, nul n’ignore que les courants migratoires vers la France se sont considérablement amplifiés, à tel point que vivent maintenant dans notre pays quelque 6 millions de musulmans et environ 2 millions de Subsahariens, dont beaucoup sont assistés avec, pour les musulmans, de nombreuses facilités de culte. Tout ceci constitue une charge pour l’État de plus de 36 milliards d’euros chaque année (Cf. « Le coût réel de l’immigration en France » par le Professeur Jean-Paul Gourévitch – Les monographies de Contribuables Associés n° 14).

À l’extrême rigueur, la politique française relative à l’immigration, qui vient d’être évoquée, serait peut-être acceptable, mais sous réserve de réciprocité, c’est-à-dire :

1°) Liberté de culte pour les religions chrétienne, juive… dans les pays musulmans.
2°) Construction de cathédrales, temples, synagogues en Arabie Saoudite, Libye, Algérie, correspondant à la construction subventionnée de mosquées en France. À ce propos, je crois utile de livrer aux lecteurs une information significative : l’évêque de Pontoise Mgr Riocreux s’est vu refuser en mai 2008 une visite à ce qui reste de la communauté catholique en Algérie, alors qu’en février, la France accueillait 29 imams algériens et deux « mourchidates » (femmes imams) pour prêcher dans les nombreuses mosquées de France !
3°) Rapatriement aux Proche et Moyen Orients et indemnisation des centaines de milliers de chrétiens qui ont été (et sont encore) maltraités, spoliés, et expulsés parce que chrétiens.
4°) Nomination d’un préfet d’origine française, par exemple à Oran en Algérie.

Lorsque ces conditions seront remplies, je me prononcerai en faveur d’un « Grenelle de la diversité » et l’on pourra créer en Afrique « un Conseil Représentatif des Associations Blanches » (CRAB) !

Soyons sérieux. Évidemment, aucune des conditions que je viens d’énumérer ne sera remplie. Il n’y aura pas de réciprocité. Tout ceci démontre la très grande contradiction entre les pays du tiers-monde à la démographie galopante, dont certains sont puissants de par leurs richesses pétrolières, et l’Occident, la France en tête, dont la politique démagogique, inspirée par un esprit de capitulation suicidaire, conduit à sa propre disparition.

Pour des raisons assez voisines, la Rome de l’antiquité, le plus grand et le plus brillant empire de l’époque, disparut au Ve siècle, après deux siècles de décadence et un combat perdu contre les barbares. Il n’en resta que des ruines.


http://www.les4verites.com/Diversite-et-reciprocite-2134.html
Revenir en haut Aller en bas
 
Diversité et réciprocité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIMADA ? :: sur les Activites Associatives et la Jalia Musulmanes-
Sauter vers: