LIMADA ?
LIMADA ?

القدس لنا*القدس لنا*القدس لنا*
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Charte de la Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans- LDJM

Aller en bas 
AuteurMessage
ali



Messages : 338
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Charte de la Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans- LDJM   Jeu 26 Sep - 23:28

Charte de la Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans- LDJM



I. Préambule
II. Des Principes issus du droit international et national
III. Mener un combat, hisser des valeurs.
IV. Le combat de la citoyenneté.








I. Préambule


Cette charte constitue officiellement l'acte fondateur de la Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans. La création de cette association fait suite à une dégradation continue des conditions de vie des musulmans en France.

La récurrence des discours politiques xénophobes et intolérants ont permis la banalisation progressive d'une haine islamophobe qui touche -désormais- des citoyens en raison de leur appartenance à l'Islam. La multiplication sensible des agressions contre des femmes voilées ces derniers mois, les attaques de mosquées épidémiques, les profanations de carrés musulmans dans les cimetières, les agressions physiques répétées et l'amalgame volontaire de l'Islamisme et des musulmans témoignent -entre autres- d'un climat social particulièrement inquiétant.

Les femmes musulmanes ont été les premières victimes de cette spectaculaire remontée de haine en France, sans que les Femen -si promptes à se scandaliser- ou associations féministes ne s'indignent de leur sort.
L'indifférence de la société civile, l'impassibilité des pouvoirs publiques et une certaine collusion médiatique ne nous est plus supportable. Nous, citoyens, refusons de voir s'installer la normalisation de pratiques d'un autre âge, légitimées par la banalisation d'un discours politique inadmissible ou un silence complice. Les pratiques discriminatoires à l'encontre des musulmans se cachent aujourd'hui derrière l'argument fallacieux de la Laïcité ou l'invocation cynique de la liberté. Cette même liberté refusée à des millions de citoyens quand il s'agit pour eux de vivre leur spiritualité, nous impose aujourd'hui de saisir tous les moyens judiciaires à même de faire respecter les valeurs républicaines auxquelles nous croyons.



II.Des valeurs inscrites dans le cadre national et international



Pensée comme une réponse légitime à des violences inacceptables, la Ligue se veut salutaire à la cohésion d'une société française laïque et démocratique, à ce fameux "vivre ensemble" dont l'une des pièces maîtresses est la sécurité dans l'égalité des droits et des devoirs, garantie à tous les Français quelles que soient leurs origines, et surtout leur conviction religieuse.

La ligue interviendra auprès des instances judiciaires françaises, européennes et plus largement internationales pour que nos législations soient conformes aux principes édictés par :


- La Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 ;

- La loi sur la liberté de la presse de 1881 (articles 24 alinéa 6, 32 alinéa 2 et 33 alinéa 3) ;

- La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme du 10 Décembre 1948 ;
- La Convention Européenne des Droits de l'Homme et du citoyen du 4 Novembre 1950;

- Le préambule de la Constitution -de la Véme République- du 4 Octobre 1958;
- Le Pacte International des Droits civils et politiques de 1966 ;

- La Loi n° 72-546 du 1er Juillet 1972 relative à la lutte contre le racisme ;

- La Loi n° 2008-496 du 27 Mai 2008 portant diverses dispositions d'adaptations au Droit Communautaire dans le domaine de la lutte contre les discriminations.


Ces créations juridiques salvatrices sont autant de références à une vision humaniste des individus et une société harmonieuse et apaisée que nous souhaitons. Ils renferment à travers nombres d'articles autant de valeurs communes et partagées qui doivent reprendre toute leur place dans la société et le débat colonisés et ankylosés par l'extrême droite.


III. Porter un combat, porter des valeurs


Le premier combat que nous portons et celui de la Liberté de conscience. Cette abstraction fondamentale nourrit notre action et oriente notre engagement. Nous défendons le droit inaliénable et imprescriptible pour chacun de construire sa philosophie et défendre sa représentation de la société tel qu'énoncé par La Convention européenne des droits de l'homme dans son article 9 reprenant et amendant l'article 18 de la Déclaration Universelle : « Toute personne a droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion. »

Les Libertés Publiques et leur défense sont notre préoccupation essentielle et fondent notre démarche. Les droits et Libertés fondamentales connaissent une remise en cause perpétuelle dont sont essentiellement victimes les musulmans.

La liberté d'expression constitue l'un des acquis les plus sacré et l'expression des idées et des positions personnelles ne peut plus se contenter d'une défense à « géométrie variable » en opposition totale avec l'article 10 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 établissant que « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l'ordre public établi par la loi.

La liberté d'une appartenance confessionnelle ne peut souffrir des manipulations politiciennes et populistes. La Laïcité, principe fondamental de la République, souvent malmenée et manipulée, protège et garantit le libre exercice des cultes.

La Liberté, l'Egalité, et la Fraternité inscrites dans le marbre de notre République ne doivent plus être la devise victime d'une citoyenneté sélective. Nous nous engageons à garantir ces principes aux citoyens de confession musulmane.



IV.Le combat de la citoyenneté



La Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans a pour objectif de :

1-Défendre judiciairement les individus victimes de discriminations fondées sur leur appartenance supposée ou réelle à la religion de l'Islam et leur convictions religieuses.

2-Accompagner et conseiller les individus victimes de discriminations en raison de leur pratique religieuse dans l'espace public et/ou privé.

3-Lutter contre toutes les formes de discriminations islamophobes et poursuivre leurs auteurs.

4-D'assurer une cellule de veille des actes islamophobes susceptibles de recevoir une qualification pénale et civile.

5-Favoriser par notre action, le retour à une société civile sereine et apaisée en encourageant la tolérance et le débat démocratique autour de valeurs Républicaines.

6- « La ligue poursuivra ce combat judiciaire pour l'égalité de nos droits et surtout pour l'abolition de cette islamophobie à la française, être musulman en France ne doit plus être considéré par nos dirigeants et l'autorité publique comme une menace à la laïcité ou une atteinte aux principes généraux du droit»



Le Conseil d’Administration et le Bureau



L'association fonctionne sur la base démocratique d'un Conseil d'Administration ; il est doté d'un Président, un vice-président, un Secrétaire général et un trésorier.
Le Conseil d'Administration est responsable de tous les actes d'administration et de l'orientation générale de l'association.
Le Bureau de la Ligue est composé du :

- Président : Karim ACHOUI
- Vice-président : Farid BELKACEMI
- Secrétaire Général : Amna OUERHANI
- Trésorier : Akim LAACHER

Leurs tâches et la fréquence des réunions sont précisées par statuts.
Le Conseil d'Administration veille à la création et dissolution de commissions de travail chargées de rechercher les victimes d'actes islamophobes et préparer efficacement les dossiers et les poursuites.

Revenir en haut Aller en bas
 
Charte de la Ligue de Défense Judiciaire des Musulmans- LDJM
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIMADA ? :: LA PALESTINE*LA PALESTINE*LA PALESTINE-
Sauter vers: