LIMADA ?
LIMADA ?


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 Que pensez-vous du CFCM ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hud



Messages : 250
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Que pensez-vous du CFCM ?   Mar 22 Mai - 23:19

Que pensez-vous du CFCM ?





alourtilani (non vérifié) 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
Effectivement le CFCM est sous l’influence d’états étrangers mais aussi de l’état français qui se dit pourtant laïque... et qui donc n’est pas sensé intervenir dans la gestion des cultes, notamment dans le choix de ses représentants... En gros il sert les ambitions de le France et son Islam De France, de l’Algérie, du Maroc de la Turquie, la Tunisie etc... En gros les ambitions de tous sauf des musulmans...


Manu (non vérifié) 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
As salam alykoum,

Je ne comprends pas pourquoi nous sommes encore gérés par l’Algérie et/ou le Maroc !

Je n’ai rien contre ces pays mais nous sommes des citoyens français et j’aimerais être représenté par des gens qui me ressemblent. Je veux dire par là des gens nés en France et pas des agents de pays étrangers (Boubaker, Moussaoui, etc.).

Pour moi l’Islam en France n’a pas à être Algérien, Marocain, Turque ou autre. C’est un Islam de France avec ses propres problématiques et nous ne sommes pas des pions dont l’état français confierais la gestion à d’autres pays (sans parler de l’hypocrisie du discours politique qui proclame officiellement tout le contraire).


Anonyme 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
Que est ce qu’a fait le CFCM pour les musulmans de France depuis sa création ?


E.T. (non vérifié) 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
Bismillah,

Bon déjà si je comprends ce que disent les uns et les autres, le principe du CFCM ne vous dérange pas, le principe d’un clergé vous convient. Ce qui vous dérange ce sont les représentants du CFCM qui ne vous représente pas selon vous.

Bon et bien dans ce cas là, il faut faire preuve de patience, aujourd’hui qui voulez vous comme représentant ? N’importe qui pourvu qu’il soit né en France ? Est-ce important qu’il soit pratiquant ou pas ? Est-ce important qu’il ai la foi ou juste qu’il prétende l’avoir ? Est-ce important qu’il soit un modèle ou juste un législateur ?

La première étape consiste à faire preuve de maturité et à exprimer clairement ce que l’on pense. Le fait de ne pas être né sur le sol français est un critère faible pas très en rapport avec l’Islam qui n’a pas de nationalité ni frontière, mais je pense que vous le savez j’aimerai donc connaître votre avis plus développé. En vous en remerciant

Wa salam aalykoum


lucie (non vérifié) 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
salam
vivons sans eu


Tarik (non vérifié) 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
Que pensez des représentants après de telles paroles de négation de toute fraternité avec nos frères opprimés à travers le monde :

Le CFCM exprime son respect à l’égard de l’armée française pour son action en faveur de la paix dans le monde et espère que cette noble mission lui procure le respect et l’estime des nations et des peuples.

Paris, le 23 août 2008
Mohammed MOUSSAOUI
Président du CFCM

Ou encore ceci de la part de l’ancien président du CFCM, le dénommé Dalil Boubakeur qui lui apporte un soutien total à nos soeurs voilées qui sont au lycée et qui ne peuvent s’y rendre à cause d’une loi injuste condamné par les instances internationales des droits de l’Homme

On lui repose encore une question : « Le port du voile peut-il être considéré comme une sorte d’esclavage ?

La réponse de Dalil Boubakeur :" Le port du voile marque une réserve, c’est un signe d’enfermement".

Dans son livre " L’Islam de France sera libéral ", p 87 il affirme : « En effet, le voile est un cache-misère, il donne à voir une panne de l’intégration »

Ou encore

Encouragé par les deux députés Dalil Boubakeur va plus loin dans son propos, je cite : « La laïcité est le fruit d’une exigence de rationalité moderne dans l’organisation de la société et, à l’évidence, elle reste un modèle de valeur universelle, alors que le foulard ne l’est pas. »

Un peu plus loin encore : « Mais les religieux doivent être formés à la compréhension de l’école laïque pour bien comprendre la différence entre la voie publique et l’école laïque qui, à mes yeux, est sacrée : ! : Je suis un enfant de l’école laïque, je sais de quoi je parle. Il faut donc former. L’école, un temps, enseigna l’éducation civique. On apprenait aux enfants à respecter les valeurs de la Nation et à la laïcité. A cette époque, la révolution française composait le principal chapitre de nos études d’histoire. Avec Combes, nous comprenions ce qui avait pu faire de l’école de Jules Ferry l’école du peuple : obligatoire, gratuite, mais laïque ! »

AssalaMo3alaykoum


amazone (non vérifié) 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
Le CFCM c’est un programme à lui tout seul. Une créature politique mise sur pied afin de canaliser l’autonomie dont rêve la communauté musulmane. Une instance ? Une association ? Une représentation ? Je ne sais pas trop comment nommer le CFCM, un truc un peu obscure, qui me fais plus penser à une secte qu’autre chose.
Un groupe qui s’est auto proclamé "gestionnaire de la cause musulmane", dont il n’est d’aucune aide, d’aucune utilité et d’aucune avancée. Un "truc" qui permet à l’Etat de prendre la "température" de la communauté musulmane, rien de plus.
Comme disait Martin Luther King "je fais une rêve" de voir se créer un "mouvement" pour les gens de ma communauté à l’image du Crif à qui on déroulerait le tapis rouge, un "mouvement" qui aurait son mot à dire dans les instances politique, et qui à l’image du Crif aurait à coeur de défendre les interets de notre communauté et surtout qui crierait à l’islamophobie comme le crif crie à l’antisemitisme dés qu’un de mes compatriotes religieux serait victime d’une injustice, d’une insulte, d’une discrimination, d’un manque de considération ou d’un rejet lié à sa pratique religieuse.
Pas une instance au service d’une politique d’état, qui ne rend aucun compte à sa communauté mais qui demande au contraire des comptes aux musulmans que nous sommes.


amazone (non vérifié) 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
@Tarik : Le recteur de la Mosquée de Paris dit : "Je suis un enfant de l’école laïque, je sais de quoi je parle. Il faut donc former. L’école, un temps, enseigna l’éducation civique. On apprenait aux enfants à respecter les valeurs de la Nation et à la laïcité. A cette époque, la révolution française composait le principal chapitre de nos études d’histoire. Avec Combes, nous comprenions ce qui avait pu faire de l’école de Jules Ferry l’école du peuple : obligatoire, gratuite, mais laïque ! »
Répondons à cela que nous sommes aussi les enfants de "nos ancêtres les gaulois", telle que nos grands parents et parents l’on appris à l’école mais que bizarement dans les faits, dans la pratique de nos droits : nous redevenons, tout comme nos parents, des enfants "d’étrangers". Qu’entre la théorie et la pratique c’est un océan d’humiliation qui sépare ces deux notions.


absis (non vérifié) 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
Bismillah k’alah nous préserve de satan
Le CFCM comme leurs équivalents en afrique fonctionne sous l’influence de l’état dans le lequel il existe. Toutes les décisions sont prisent avec la concertation du gouvernement et non sur consultation du livre saint.
Comment peut-on comprendre que dans une même ville en afrique les quartiers ne jeunent ni ne fêtent pas le même jour. Parceque, les musulmans à la base croyent ont perdu la confiance de ces commissions à la merci des grands états et non au service des membres.
Le CFCM doit conquerir la base d’abord et agir en fonction des préoccupations de cette dernière parceque il doit être mis en place par la base. Contrairement ce sont les états qui favorisent la mise en place de ces commissions et les responsables se mettent de fçon subjective à leurs merci.


Oumma.com-uk-fan (non vérifié) 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
@ AMAZONE et TARIQ

Dalil Boubakeur idealise un homme mentione par Karl Marx dans son "La guerre civile en France", ouvrage qui relate l’episode de la Commune de Paris :

" Jules Ferry, avocat sans le sou avant le 4 septembre, réussit comme maire de Paris pendant le siège, à tirer par escroquerie une fortune de la famine. Le jour où il aurait à rendre compte de sa mauvaise administration serait aussi celui de sa condamnation. "

Le nationalisme Francais motive Ferry : " Dans les écoles confessionnelles, les jeunes reçoivent un enseignement dirigé tout entier contre les institutions modernes. [...] Si cet état de choses se perpétue, il est à craindre que d’autres écoles ne se constituent, ouvertes aux fils d’ouvriers et de paysans, où l’on enseignera des principes totalement opposés, inspirés peut-être d’un idéal socialiste ou communiste emprunté à des temps plus récents, par exemple à cette époque violente et sinistre comprise entre le 18 mars et le 24 mai 1871."
(Discours de Jules Ferry au Conseil général des Vosges en 1879.)

En grand penseur de l’imperialisme francais, il exhibe un nationalisme RACISTE. Ferry sera ministre des Affaires étrangères et des colonies entre 1883 et 1885. Il sera président du Conseil en 18880-81, puis entre février 1883 et mars 1885.

" ... Messieurs, il y a un second point, un second ordre d’idées que je dois également aborder, le plus rapidement possible, croyez-le bien : c’est le côté humanitaire et civilisateur de la question. Sur ce point, l’honorable M. Camille Pelletan raille beaucoup, avec l’esprit et la finesse qui lui sont propres ; il raille, il condamne, et il dit : " Qu’est-ce que cette civilisation qu’on impose à coups de canon ? Qu’est-ce, sinon une autre forme de barbarie ? Est-ce que ces populations de race inférieure n’ont pas autant de droits que vous ? Est-ce qu’elles ne sont pas maîtresses chez elles ? Est-ce qu’elles vous appellent ? Vous allez chez elles contre leur gré, vous les violentez, vous ne les civilisez pas. " Voilà, Messieurs, la thèse. ; je n’hésite pas à dire que ce n’est pas de la politique, cela, ni de l’histoire : c’est de la métaphysique politique. (...) Et je vous défie -permettez-moi de vous porter ce défi, mon honorable collègue, Monsieur Pelletan - de soutenir jusqu’au bout votre thèse, qui repose sur l’égalité, la liberté, l’indépendance des races inférieures.
Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai ! Il faut dire ouvertement que les races supérieures ont un droit sur les races inférieures. (...)

Je répète qu’il y a pour les races supérieures un droit, parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures.(...)

Le parti républicain a montré qu’il comprenait bien qu’on ne pouvait pas proposer à la France un idéal politique conforme à celui des nations comme la libre Belgique et comme la Suisse républicaine ; qu’il faut autre chose à la France : qu’elle ne peut pas être seulement un pays libre ; qu’elle doit aussi être un grand pays, exerçant sur les destinées de l’Europe toute l’influence qui lui appartient, qu’elle doit répandre cette influence sur le monde, et porter partout où elle le peut sa langue, ses mœurs, son drapeau, ses armes, son génie. "

(Débats parlementaires, 28 juillet 1885. Cité dans : Le nationalisme français, Raoul Girardet, Ed. Seuil, 1983)

On peut comprendre que les Republicains Laicards Islamophobes puissent venerer Jules Ferry dont le nom est grave sur la facades de nombreux etablissement scolaires en France, mais quels sentiments inspire un Dalil Boubakeur reprenant le mythe de Jules Ferry pour le compte des Musulmans ?

Pour plus d’infos lire : Ferry (Jules).Père de l’enseignement public. http://contreculture.org/AG%20Ferry.html


a b (non vérifié) 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
Je suis contre la laïcité. Que l’on énonce comme principe qu’une institution se doit d’être neutre à l’égard des citoyens, j’approuve (même si dans les faits énoncer la neutralité religieuse c’est ce moquer du monde, quand la plupart des enseignants n’hésitent pas à donner leur point de vue politique. On enseigne même depuis toujours à des lycéens l’histoire récente qui n’est qu’opinion avec un très petit h, il n’y a d’ailleurs pas de différence entre ce qui se dit dans les médias et ce qui se dit dans un bouquin d’histoire, ce n’est pas sérieux)

Qu’on dise que les citoyens doivent être neutre face à l’institution, c’est l’usine, il y a contradiction et abus de pouvoir, je dis non.

Son enfermement il se le remet là où il a été le chercher et qu’il reste assis dessus. Nos parents ont grandement contribué à la construction et au développement de ce pays, aujourd’hui ils sont traités comme des moins que rien aussi bien quand ils accèdent au service publique par exemple ceux de la santé, que vis à vis de la maigre retraite qu’on leur verse (et qui visiblement tiens compte de la nationalité).

Je ne réclame pas de droit en échange de ce que je suis, ce que je suis c’est ce que je suis point barre. Ce n’est pas d’aujourd’hui que la discrimination est organisée en France. Oui les politiques tour à tour sont responsables des banlieues, de la délinquance et de l’échec scolaire, eux et personnes d’autres.

Dans les années 80, tous les parents de maghrébins étaient fiers que leurs enfants fassent des études et le disaient, les enfants étaient poussés à faire des études, dans les années 90, les fameux étudiants se heurtaient alors au chômage et à l’exclusion, nos parents ravalaient en silence leur fierté et chez les jeunes, l’amertume prenait de l’ampleur et le désespoir se faisait plus grand, parallèlement au début des années 90, on a commencé à parler du hijeb à l’école, puis de la violence et en fait, le moindre prétexte alimentait la machine exclusion qui était en marche et en grande pompe. Pendant qu’asservis par les médias, les jeunes reproduisaient tous ce qu’ils voyaient.

En économie on étudiait "à partir de 2004, la France devra faire face au papy-boom et on devra faire appel à l’immigration", dès 2004 on propose au jeunes de sortir des prisons dans lesquelles on les as enfermés (les banlieues) en échange de l’intégration qui devait passer par les femmes, on a donc progressivement changé de fusil d’épaule, c’est pas ta couleur qui nous gênent c’est ta culture (à la radio les dirigeants du PS affirmaient tour à tour avoir toujours été contre le multiculturalisme, on pouvait être ou contre une telle évidence, la France est multiculturelle par contre ses élites politique son mono-neuronale (2 positions : manipulable, pas manipulable comme en informatique) pour être "intégré", il fallait que tu vendes père et mère,... Libère-toi, ben dis donc que de valeurs, c’est trop pour un musulman qui n’apprend que l’effort sur soi alors qu’en face c’est lâche-toi...

Dans une société qui fonctionne à l’alcool et au médoc, où tout le monde court après la recette miracle pour le bonheur le manque de réalisme laisse perplexe.


pas très laïque tout ça (non vérifié) 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
Tarik tu as mal compris Boubaker ce qu’il veut dire c’est que l’école laïque forme des bourricots dogmatiques,

Heureusement pour moi mes parents ont eu très tôt l’heureuse idée de m’en retirer, quel témoignage d’amour.

Je ne veux snober personne mais si vous avez fait l’école laïque ça craint pour vous, elle ne vous apprend qu’à être conforme, pas à vous développer. D’ailleurs la laïcité considère que ce que vous êtes est un problème et vous apprend à l’enfouir, c’est malheureux mais c’est comme ça, franchement si les gens n’étaient pas formés à l’école publique vous pensez sérieusement que les gens qui gouvernent aujourd’hui serait là ? Les gens intelligents sont difficiles à gouverner en général ils sont exigeants... alors que là "travailler plus pour gagner plus", "modernité", "République", "démocratie", "droits de l’homme" les esprits laïques se nourrissent de slogan.

La crise financière mine de rien, les gens font comme si tout va s’arranger "les chefs vont tout arranger, ça y a pas de doute mais qu’est-ce que ça va nous coûter ?" le reste, ils n’y comprennent rien de toute façon. Il faut communiquer simple "c’est bon ou c’est pas bon". Rocard par exemple, il se pointe et fait des discours précis, il veut expliquer, le pauvre. Le problème ? il endort les quatre cinquième de la France qui a déjà du mal à se concentrer sur maya l’abeille et qui prend le loft pour une émission de philosophie...


Annibal (non vérifié) 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
Cree par le Ministere de l’interieur, le CFCM a perdu des sa naissance toute credibilite.

La veritable revolution islamique est d’etre la premiere religion monotheiste a avoir supprime le clerge, a etre donc la premiere religion laique en quelque sorte.
L’idee d’en creer un 15 siecles apres est d’un ridicule acheve.

Ce dont ont besoin les Musulmans de France est d’une representation POLITIQUE.
Or ils ne sont pas representes au Parlement bien qu’il represente 10% de la population francaise.
Les Musulmans de France ont donc besoin de (re)creer l’O.P.E.P. : Opposition Politique Extra-Parlementaire

Il s’agira ensuite pour chaque membre de cet OPEP d’agir non pas comme un Imam mais comme un depute :
en essayant d’inflechir sur l’executif,
en representant les Musulmans de sa circonscription,
en suggerant des propositions de loi aux deputes et senateurs de sa circonscription,
en demandant la saisine du Conseil Constitutionnel,
en se portant partie civile dans les affaires ou des Musulmans sont victimes de discrimination du seul fait de leur religion,...


Goré Marcel Ibrahim professeur d'Expression au Lycée Profess (non vérifié) 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
Bismillah Allahou akbar ! Le CFCM est très utile même si sa gestiom doit être améliorée Laïcité ne veut pas dire anarchie Sans structures de regulation des activités de la société, ce serait le désordre. En Côte d’Ivoire, la création en 1975 de l’AEEMCI en 1993 du CNI du COSIM..... a donné d’excellents resultats. Il faut surtout veiller a une meilleure cohésion de l’Islam en France. L’exemple est certes perfectible, mais il est bon au regard de ce que l’Humanité attend de la Dernière née des religions révélées. Merci ! GORE MARCEL Ibrahim Sori Prof. Lycée Professionnel GAGNOA bp 1397 Mobile 00225 05691499


dhouieb (non vérifié) 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
le CFCM a été une étape importante pour la communauté musulmane en france ;Cependant quant on regarde son bilan, force est de constater que son efficacité est restée très limitée et assez décevante : La faute est due , je pense, à son leadership incarné par le recteur Dalil Boubaker, qui n’a pas su porter les aspirations des musulmans de france. L’absence d’esprit critique, la confusion des genres( politique et spiritualité), l’approche "beni oui oui" du recteur ainsi qu’un discours trop artificiel expliquent cette inertie du CFCM ; Il faut un nouveau leadership pour ce conseil qui doit etre capable de relever les défis quotidiens auxquels est confrontée la communauté musulmane dans ce pays. Ce leadership doit etre à mon sens plus audacieux, plus pugnace, plus à l’écoute de la "vox populi" et surtout etre capable de porter les aspirations des musulmans de france sans chercher systématiquement à les dénaturés. Je reste ,cependant très optimiste pour l’avenir du CFCM et souhaite à son nouveau président réussite et efficacité. Dhouieb.


Anonyme 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
Le CFCM est représentatif.

Ceux qui critiquent le CFCM n’aime pas l’image pourtant exacte qu’il leur renvoient d’eux-mêmes.

Le CFCM a changé de main suivant un processus habile de prise de pouvoir. Pourtant, les critiques sont les mêmes. Critiques d’ailleurs typiquement française (on suit en râlant) et typiquement "colonisé" (le principe du bâton et de la carotte continue de fonctionner).

Le CFCM est une carotte, si la communauté musulmane a besoin de s’organiser au niveau national pour qu’elle raison est-elle dépendante du CFCM ? Si une organisation nationale se formait d’elle-même, elle sera représentatif de fait. Mais qui en a la volonté ? Volonté = action, non ?

Or, beaucoup se complaise dans la critique et l’impuissance. Le CFCM est donc représentatif et mût par cette passivité. On voit mal Boubaker ou Moussaoui prendre des positions courageuses vu le courage dont font preuve les critiques. Le CFCM est représentatif et mût par la soumission de la communauté qui se défini comme musulman de France. Ce besoin d’être pris par la main est une réalité. A l’inverse, l’Islam s’adresse à des gens responsables de leur foi.

La communauté maghrébine est championne de la critique c’est donc logiquement qu’elle est la championne du suivisme. D’un côté, le suivisme génère frustration et donc critique. De l’autre la critique ne définit pas l’action qui du coup se traduit simplement par du suivisme.

Une personne qui s’assume et qui fait ses propres choix a moins le besoin de critiquer matin midi et soir. Le CFCM est représentatif, il est mût par le suivisme.

Nicolas Sarkozy a expliqué qu’il avait forcé la création du CFCM car selon lui il n’y aurait jamais eu consensus. La création du CFCM servait ses intérêts politiques, il a en effet montré qu’il pouvait diriger les "musulmans de France" à sa guise très facilement.

Qu’on le veuille ou non, les faits lui donne raison.

D’un point de vue musulman, le CFCM c’est la charrue avant les boeufs.

Les faits semblent donc disqualifier les musulmans de France, à l’inverse les musulmans en France pourrait prendre l’initiative d’une collaboration nationale et prendre ainsi le taureau par les cornes.


Anonyme 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
SALAM ALEIKOUM Je n’ai pas gd chose à rajouter si ce n’est que mr boubakeur souffre très certainement du syndrôme du double discours le plus abject.Je l’ai entendu un jour sur BFM radio parler du foulard comme d’ un élément anislamique et intégriste alors que pendant l’affaire du foulard en 2003, avec les musulmans, il tenait un discours tout autre.Hypocrisie et amour du pouvoir qd tu ns tiens.Une chose est sûr ce n’est pas avec ce genre de personnage que le regard des français sur l’islam et les musulmans changera.A bon entendeur salam


Anonyme 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
A part s’occuper des morts (carré musulman) et des prisonniers (aumônerie), ils font pas grand choses. Les vivants voudraient bien voir arriver l’équipe B.


Franc-tireur (non vérifié) 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
Salam,

La question n’a aucun intérêt à mon avis.
Pourquoi voulez-vous qu’on pense quelque chose du CFCM ?
Il est à l’image de ceux qui le dirigent, qui sont à l’image de ceux qui l’ont dirigé.
L’élite de la république l’a créé pour priver les musulmans de toute représentation politique susceptible de défendre leurs intérêts.

Maintenant, à mon sens il est inutile de lancer ce genre de débat sur Oumma svp, il y a d’autres sujets plus structurants (éducation, pauvreté...).
à aborder.

Salam


chirko (non vérifié) 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
que dire ????? c à l’image des pays arabes ou magrebins, c leur interet perso avant l’intéret général.
à mon avis, le cfmachin doit disparaitre, d’ailleur il ne me representera JAMAIS


mohammed (non vérifié) 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
le CFCM a été créé par Sarko pour introduire le fait musulman en France. On critique bc cette structure mais faut il rappeler que le CFCM a été créé car les musulmans de France sont incapables de se bouger et de créer une structure qui puisse les représenter. Les musulmans de France ont les représentants qu’ils méritent.


phil09 (non vérifié) 0 points ⋅ 3 years ago X 0 points View User Profile
Je suis musulman et fier de l’être.Je ne suis pas fier du tout d’être représenté par un cfcm aux ordres.Sarko et ses mentors ont concocté le fameux cfcm que pour mieux le museler et diviser les musulmans de france.
Revenir en haut Aller en bas
l'âtair
Invité



MessageSujet: archive   Mar 22 Mai - 23:29

Jeudi 9 février, Mohammed Moussaoui a été récompensé par le Président Sarkozy par la remise de la Légion d’honneur accompagnée d’un discours élogieux. Plus tôt, dans l’après-midi, le Président du CFCM a mis fin à la polémique sur les propos de Claude Guéant en la déclarant comme étant « close ».

Mohamed Moussaoui obtient la Ijaza Sarkoziste
Dans la soirée du jeudi 9 février, Nicolas Sarkozy a remis les insignes de Chevalier de la Légion d’honneur au Président du CFCM depuis juin 2008, Mohammed Moussaoui, et à la fois vice-président du RMF (Rassemblement des Musulmans de France). Cette cérémonie s’est déroulée devant de nombreuses personnalités, dont les représentants des autres cultes. A travers un discours élogieux, le Président français a souligné le parcours et le comportement de Mohamed Moussaoui en ces termes :

« Depuis la création du CFCM, j’ai pu constater vos qualités humaines, intellectuelles et votre autorité morale. Vous représentez un islam de France ancré dans la société, respectueux de nos usages et de nos lois, respectueux de toutes les croyances. Vous êtes un homme de paix, de concorde, de rassemblement, avec qui on aime parler »

Mohamed Moussaoui eut ainsi des éloges grandioses, mais le Président Sarkozy ne s’arrêta pas à là. Il le compara même au philosophe musulman Averroès (Ibn Rushd), car il estime qu’il est « à la fois grand scientifique et grand théologien ». L’élève reçoit la Ijaza de son maître, certainement pour ses fatwas républicaines, il y a quelques mois Mohamed Moussaoui déclarait au sujet du niqab :

Cela ne répond pas à une prescription religieuse. C’est un phénomène marginal, non seulement en France, mais également si on regarde le monde musulman dans sa globalité. Cette pratique, rattachée à la pudeur et à la chasteté, est liée à des traditions locales régionales

L’indulgence du CFCM aux dérapages de la droite
Quelques heures avant la remise de la Légion d’Honneur, M. Moussaoui s’est rendu sur les plateaux d’Europe 1. Interviewé par Jean-Pierre Elkabbache, Mohammed Moussaoui affirme que la polémique sur les propos de M. Guéant visant l’Islam est « close ». Il ajoute que « la polémique ne sert personne », et qu’elle a créé un « emballement médiatique » alors que le Ministre « ne visait aucune culture particulière ». Notez que Claude Guéant avait clairement indiqué :

« Le président du CFCM me demande de lui donner des assurances sur le fait que mes propos ne visent pas la civilisation musulmane. Je lui réponds que pour moi, ce qui est en cause, c’est la religion musulmane. »

Au sujet des civilisations, le Président du CFCM, estime que « chacune apporte, avec ses spécificités, quelque chose à l’humanité ». Bien qu’il soit conscient que « les actes anti musulmans ont augmenté cette année », il préfère tourner la page sur ces propos inadmissibles et discriminatoires du Ministre de l’Intérieur, visant la religion musulmane. Rappelons par ailleurs que Mohammed Moussaoui, est membre de la Commission Nationale consultative des Droits de l’Homme.

Depuis son accession au pouvoir du CFCM, Mohammed Moussaoui s’est contenté de représenter l’interlocuteur officiel d’un Islam de France à la tête d’une instance créée de toute pièce par le pouvoir, tout en restant indifférent aux multiples dérapages des autorités publiques.

Il a été en outre indulgent envers les propos racistes de Brice Hortefeux, en le soutenant même. Des propos qui avaient pourtant suscités une vive polémique dans tous les rangs. « L’erreur est une humaine » avait-il rétorqué à ce sujet.

Alors que le CFCM pourrait bien user de son statut afin de dénoncer ces propos inacceptables visant une communauté entière qu’elle est censée représenter, il n’en est rien pour l’instant. A l’inverse, l’instance préfère fermer les yeux, en se montrant très accommodante. Plus généralement, elle reste plutôt passive face à la montée de l’islamophobie en France. Le fossé entre la communauté musulmane et le CFCM se creuse, et le divorce est probablement déjà co
Revenir en haut Aller en bas
hud



Messages : 250
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Que pensez-vous du CFCM ?   Mar 22 Mai - 23:39

Nicolas Sarkozy : les secrets de sa villa de rêve à Marrakech, au Maroc Publié le21 mai 2012
35


L’ex roitelet élyséen n’a pas acquis par ses propres deniers, sa villa de la résidence privée Hattan à Marrakech, contrairement aux informations reçues mais parcellaires, relatives à cet endroit de rêve. On a appris que c’est le cadeau d’un richissime homme d’affaires émirati, propriétaire du groupe immobilier Emaar domicilié à Dubaï, après la naissance de la petite Guilia Bruni-Sarkozy. Ambiance.
Aujourd’hui, Marrakech est l’une des destinations les plus envoûtantes et prisées de l’Orient… Au pied des montagnes de l’Atlas, dans un cadre féerique et somptueux, la jet-set mondiale a envahi ce coin de paradis. Situé à trois heures de Paris, toujours ensoleillé, il y a de quoi se héler langoureusement. Devenue incontournable, refuge des célébrités et des grosses fortunes mondiales, les esthètes y trouvent un cadre luxuriant… Entre les riads déclinés en maisons d’hôtes haute en couleurs, les villas de luxe, les palais secrets des contes de fées, Marrakech connaît sa révolution depuis de nombreuses décennies.

La villa de l’ex couple présidentiel français se trouve dans le complexe luxueux Amelkis Resorts, à Marrakech. Tous les ingrédients d’une vie paisible y sont associés. Golf à 36 trous et 3 parcours de golf par exemple. Situé en plein cœur de la palmeraie de Marrakech, Amelkis Resorts est un projet s’étendant sur une superficie de plus de 300 hectares. La résidence privée Hattan est composée de 55 villas, conçues par des architectes de renom. Plusieurs villas ont déjà été livrées dont celle de l’ancien chef…

http://allainjules.com/2012/05/21/nicolas-sarkozy-les-secrets-de-sa-villa-de-reve-a-marrakech-au-maroc/
Revenir en haut Aller en bas
bouchta
Invité



MessageSujet: Re: Que pensez-vous du CFCM ?   Jeu 26 Juil - 8:15

salamo alykom

le cfcm et ses crcm ne representent personne

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que pensez-vous du CFCM ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Que pensez-vous du CFCM ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIMADA ? :: liberté d 'expression ...la parole est à vous .-
Sauter vers: