LIMADA ?
LIMADA ?

Le projet de la Mosquée Al-Ihsan.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 A quoi servent les épreuves ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
YsF



Messages : 48
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: A quoi servent les épreuves ?   Lun 12 Déc - 6:53

Allah, Exalté soit-Il, met son serviteur à l’épreuve pour tester sa persévérance et sa patience. Pour passer ce test avec succès le serviteur doit être conscient de cette réalité et savoir que les épreuves auxquelles il est confronté peuvent lui être bénéfiques dans cette vie et dans l’autre.

1/ Faire preuve d’une véritable servitude envers le Maître des mondes.

Beaucoup de gens sont les esclaves de leur passion au lieu d’être les serviteurs d’Allah, même s’ils se présentent comme tels. Quand ils sont confrontés à une épreuve, ils reviennent sur leur engagement (envers Allah) et subissent de ce fait une double perte ici-bas et dans l’au-delà. Ce qui constitue la perte évidente.

A ce propos le Très-Haut dit : « Il en est parmi les gens qui adorent Allah marginalement. S’il leur arrive un bien, ils s’en tranquillisent, et s’il leur arrive une épreuve, ils détournent leur visage, perdant ainsi (le bien) de l’ici-bas et de l’au-delà. Telle est la perte évidente ! » (Coran, 22 : 11).


2/ Les épreuves infligées aux croyants servent à les préparer à exercer leur domination sur la terre.

Il a été dit à l’imam Chafîi, Rahimahou Allah, ceci : qu’est ce qui est préférable ? La patience dans l’épreuve ou l’exercice de la domination ? Il répondit ainsi : « l’exercice de la domination était la conjoncture des Prophètes et il ne s’obtient qu’au bout d’une épreuve patiemment supportée. »


3/ L’expiation des péchés

At-Tirmidhi a rapporté d’après Abou Houreira, Radhiya Allah Anhou, que le Prophète, , a dit : « Le croyant et la croyante ne cesseront de subir des épreuves à travers leurs personne, leurs enfants et leurs biens au point de rencontrer Allah (au Jour de la Résurrection) complètement débarrassés de péchés. » (Rapporté par At-Tirmidhi).

D’après Anas, qu’Allah soit satisfait de lui, le Messager d’Allah, , a dit : « Quand Allah veut du bien à un serviteur, il lui inflige un châtiment anticipé ici-bas. Et quand Il veut du mal à un serviteur, il le laisse persister dans le péché jusqu’à ce qu’il Le rencontre au Jour de la Résurrection… » (Rapporté par At-Tirmidhi).


4/ Récompense et élévation de grades.

Muslim rapporte d’après Aïcha, Qu’Allah soit satisfait d’elle, que le Messager d’Allah, , a dit : « Allah élève le grade du croyant et le débarrasse d’un péché chaque fois qu’une épine le pique ou qu’il subit une atteinte plus dure. » (Rapporté par Muslim)


5/ Les épreuves conduisent à un examen de conscience pour diagnostiquer ses défauts et erreurs passés.

Ainsi arrive-t-on à se dire : puisqu’il y a un châtiment, il y a eu une faute…


6/ Les épreuves sont des leçons à tirer des enseignements qu’impliquent la foi en l’unicité absolue d’Allah, les croyances et la confiance en Allah. Car elles vous permettent de vous découvrir et de savoir que vous êtes un serviteur faible sans autres moyen ni force que ceux obtenus de votre Maître. Ce qui vous pousse à vous confier à Lui réellement et à vous réfugier auprès de Lui définitivement. Dans cet état, on se débarrasse du prestige, de la surestimation de soi, de l’orgueil, de la feinte et du laxisme. Et l’on est conscient d’être un pauvre qui se réfugie auprès de son Maître, un faible qui cherche la protection du Très Puissant Transcendant.

L’imam Ibn Al-Qayam a dit : « Si le Transcendant n’appliquait pas à Ses fidèles serviteurs des remèdes sous la forme de dures épreuves, ils deviendraient trop tyranniques. Quand Allah Transcendant veut du bien à Son serviteur, Il l’abreuve d'épreuves appropriées à son état pour absorber ses affections ruineuses. Quand Il l’en a bien débarrassé, Il le rend digne d’être promu au plus noble grade pouvant être atteint ici-bas, la servitude, et de recevoir la meilleure récompense dans l’au-delà, c’est-à-dire l’accès à Sa proximité et Sa vision ». Zad Al-Maâd 4/195.


7/ Les épreuves débarrassent le fidèle de la vanité et le rendent plus proche d’Allah.

L’imam Ibn Hadjar dit à propos de la parole divine : « Allah vous a déjà secourus en maints endroits. Et (rappelez- vous) le jour de Hounaïne, quand vous étiez fiers de votre grand nombre et que cela ne vous a servi à rien…» (Coran, 9 / 25)

(Yunus ibn Boukeyr rapporte dans Ziyadate Al-Maghazi que Rabiâ ibn Anas a dit :

« Lors de la bataille de Hounaïne, un homme laissa entendre ces propos : « Ce ne sera certainement pas par infériorité numérique que nous serions vaincus aujourd’hui». Cette affirmation fut pénible au Prophète, , puisqu’elle fut suivie d’une défaite. »

Dans Zad Al-Maâd (3/477), Ibn Al-Qayam a dit : « La sagesse divine voulut que les musulmans goûtent l’amertume de la défaite et de la débandade en dépit de leur importance numérique et logistique afin de leur apprendre à abaisser les têtes qui s’étaient enorgueillies de la conquête (de La Mecque) et n’étaient pas entrées dans cette cité avec l’humilité observée par le Messager d’Allah, , quand il y entra à cheval la tête baissée au point que son menton faillit toucher la selle (de son cheval) pour montrer son humilité devant son Maître, sa soumission devant Sa grandeur et sa reconnaissance de Sa puissance »

Allah Très-Haut dit : « […] et afin qu’Allah purifie ceux qui ont cru, et anéantisse les mécréants. » (Coran, 3 : 141).

Selon l’imam Al-Qassem (4/239) : « Cela signifie : les débarrasser de l’impact des péchés et des défauts de l’âme …. En effet, Il les avait bien distingués des hypocrites de sorte que ces derniers s’étaient mis à l’écart… Ensuite, Il cite une autre raison : «et anéantisse les mécréants» (C’est-à-dire qu’Il les fait périr, car la victoire les rend excessivement tyranniques. Ce qui entraîne leur perte. En effet, selon la loi divine, chaque fois qu’Allah veut détruire Ses ennemis, Il aménage des causes qui justifient leur ruine. Et la plus importante des causes réside au-delà de leur mécréance dans leur rébellion tyrannique qui les pousse à s’attaquer à Ses alliés pour les combattre, les dominer et les tuer. C’est ainsi qu’Allah a écrasé ceux qui, pétris d’infidélité, se battirent contre le Messager d’Allah à Ouhoud ».



8/ Faire apparaître la véritable nature des gens. Car le mérite de certains n’apparaît qu’à travers les épreuves…

Al-Foudhaïl Ibn Iyadh a dit : « Les gens vivent bien dans la discrétion jusqu’au moment où ils subissent une épreuve ; à partir de là, certains s’avèrent croyants, d’autres hypocrites ».

Dans Ad-Dalaïle, Al-Bayhaqi rapporte qu’Abou Salama a dit : « Beaucoup de gens furent éprouvés à la suite de l’Ascension nocturne (du Prophète) et certains s’adressèrent à Abou Bakr et (lui firent part de leur sentiment) et il leur dit : - « J’atteste qu’il a dit la vérité »

- « Tu le crois quand il dit qu’il se rendit en Syrie et rentra à La Mecque au cours d’une seule nuit ? »

- « Oui, j’admets de lui bien plus que cela ; je le crois quand il m’apporte une nouvelle du Ciel… »

Dès cet instant, on lui colla le sobriquet d’As-Siddiq:



9/ Les épreuves participent à l’éducation et la formation des hommes.

Allah a choisi pour Son prophète, , la vie dure marquée par des difficultés depuis sa prime enfance afin de le préparer à assumer l’immense tâche qui l’attendait et que seuls les hommes les plus enhardis peuvent accomplir; ceux qui se sont endurcis grâce à leur endurance des difficultés.

Le Prophète, , grandit orphelin de père puis il perdit très tôt sa mère. C’est ce qu’Allah le Transcendant et le Très-Haut lui rappelle en ces termes : « Ne t’a- t- Il pas trouvé orphelin ? Alors Il t’a accueilli ! » (Coran, 93:6).

Il semble qu’Allah le Très-Haut voulut ainsi préparer le Prophète, , à assumer des responsabilités et à se confronter à des difficultés depuis son enfance.


10/ Figure parmi les raisons des épreuves et des difficultés la possibilité qu’elle nous donne de distinguer les véritables amis des amis cupides, comme dit ce poète :

Puisse Allah bien récompenser les difficultés
Même si elles me bloquent la gorge
Si je les remercie néanmoins…
Ce qu’elles m’ont permis
De distinguer mes amis de mes ennemis.


11/ Les épreuves nous rappellent nos péchés et nous poussent à nous repentir.


Allah le Puissant et le Majestueux dit :

« Tout bien qui t’atteint vient d’Allah, et tout mal qui t’atteint vient de toi-même. Et nous t’avons envoyé aux gens comme Messager. Et Allah suffit comme témoin. » (Coran, 4 : 79)

«Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup. » (Coran, 42 : 30).

Les épreuves nous donnent l’occasion de nous repentir avant l’avènement du châtiment le plus dur au Jour de la Résurrection. En effet, Allah le Très-Haut dit : « Nous leur ferons certainement goûter au châtiment ici-bas, avant le grand châtiment afin qu’ils retournent (vers le chemin droit) ! » (Coran, 32 : 21).

Le châtiment ici-bas consiste dans les troubles de la vie et ses malheurs qui frappent l’homme. Si la vie restait toujours facile, l’on verserait dans la vanité et l’orgueil et croirait pouvoir se passer d’Allah. C’est donc par Sa Clémence que le Transcendant inflige des épreuves à l’homme afin de le ramener vers Lui.


12/ Les épreuves font apparaître la véritable nature de la vie d’ici-bas, sa fausseté et sa qualité de clinquant trompeur.

C’est dire que la vie parfaite et vraie est celle qui est au-delà de la vie d’ici-bas : une vie dans laquelle il n’y aura ni maladie ni fatigue : « La Demeure de l’au-delà est assurément la vraie vie. S’ils savaient ! » (Coran, 29 :64 ) contrairement à la vie présente jalonnée de troubles, de peines et de soucis : « Nous avons, certes, créé l’homme pour une vie de lutte. » (Coran, 90 :4)


13/ Les épreuves nous rappellent la grâce divine qui permet de jouir de la santé et du bien-être.

En effet, les épreuves permettent de mieux comprendre le sens de la santé et du bien être dont nous avions joui pendant des années sans les avoir appréciées à leur juste valeur.Les épreuves rappellent à la fois le Bienfaiteur et le bienfait et nous incitent à remercier et louer Allah le Transcendant pour Ses bienfaits.

14/ Aiguiser le désir du Paradis

L’on ne désire le Paradis qu’après avoir goûté l’amertume de la vie d’ici-bas. Comment désirer le Paradis quand on jouit tranquillement de cette vie ?
Revenir en haut Aller en bas
 
A quoi servent les épreuves ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIMADA ? :: RELATION AVEC ALLAH : coran -hadith--
Sauter vers: