LIMADA ?
LIMADA ?

Le projet de la Mosquée Al-Ihsan.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 Eduque ton âme ô serviteur d’Allâh ! : la reconnaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
YsF



Messages : 48
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Eduque ton âme ô serviteur d’Allâh ! : la reconnaissance   Lun 5 Déc - 20:59

La reconnaissance

C'est l'opposé de l'ingratitude.

Institution

Allah -Ta‘âlâ- dit :

« Sois reconnaissant envers Moi ainsi qu'envers tes parents. »
(Sourate 31, verset 14)

« Ô famille de Daoud oeuvrez en signe de reconnaissance »
(Sourate 34, verset 13)

Selon Abou Dharr -qu’Allâh l’agrée-, le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- a dit parmi ce qu'il a rapporté des paroles de Dieu béni et glorifié : « Ô Mes esclaves! Ce ne sont en vérité que vos œuvres que Je compte pour vous, pour vous en donner ensuite la juste récompense. Celui qui trouvera une bonne récompense qu'il rende grâce à Dieu; et celui qui trouvera autre chose, qu'il ne fasse de reproches qu'à lui-même. » [Rapporté par Mouslim]

Al-Foudayl Ibn Iyad -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « Remerciez toujours pour les bienfaits, car lorsqu'un bienfait est enlevé à un peuple, il ne revient pas; et ceux qui remercient pour les bienfaits de Dieu ne sont pas nombreux, Dieu (qu'il soit exalté) a dit : {Et très peu parmi Mes esclaves sont les reconnaissants}. »

Al-Jounayd -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- a dit : « J’ai entendu As-Sirryy dire : « Puisse remercier pour des bienfaits est en soi-même un bienfait, on ne peut donc cesser de remercier. ». »

L’Imâm Shafi‘î -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- au début de son traité la célèbre Rissâlâ : « Louange à Allâh qui, lorsqu’il est remercié pour l’un de Ses bienfaits, envoie un autre bienfait, ce qui de nouveau oblige le bénéficiaire de ce bienfait à Le remercier ! »

D’après Ibn Abî Douniya -qu’Allâh lui fasse Miséricorde-, les vers suivant on été composées par Mahmûd Al-Warrâq -qu’Allâh lui fasse Miséricorde- :

« Si mon remerciement à Allah pour Ses bienfaits est un bienfait, alors je dois Le remercier de nouveau de la même manière. Comment peut-on Le remercier si ce n’est pas Sa grâce, alors que le temps, et la vie s’enfuit ? Si une chose agréable survient, je reçois une récompense. Dans les deux cas, Il me donne un cadeau trop grand pour être contenue par les esprits des hommes, et par la terre et la mer. »

Dans une autre version, deux vers sont mentionnée :
« Ma seule excuse est de ne pas être à la hauteur Mais mon excuse est un aveu du fait que je n’ai pas d’excuse. »

---Les mérites de la reconnaissance

Allah -Subhânahu wa ta‘âlâ- dit :

« Pourquoi Dieu vous infligerait-il un châtiment si vous êtes reconnaissants et croyants? » (Sourate 4, verset 147)

Selon Anas -qu’Allâh l’agrée-, le Messager de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- a dit : « Dieu est assurément satisfait de celui qui mange quelque chose et Lui en rend grâce ou boit quelque chose et Lui en rend grâce. » [Rapporté par Mouslim]

‘Ali Ibn Abi Taleb -qu‘Allâh agrée le père et le fils- a dit : « Le bienfait est rattaché au remerciement, le remerciement est lié à l'augmentation; et Dieu n'arrête pas l'augmentation jusqu'à ce que le remerciement s'arrête. Si le serviteur a un rang élevé auprès de Dieu, et qu'il le protège et le conserve, puis remercie Dieu pour ce qu'il lui a donné, Dieu lui donnera alors beaucoup mieux; mais s'il ne remercie pas, Dieu l'amènera petit à petit à sa perte. »

---Le devoir de se contenter du peu

Selon 'Abdullàh Ibn 'Amr Ibn Al 'As -qu’Allâh l’agrée-, le Messager de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- a dit : « A vraiment réussi celui qui a embrassé l'Islam, qui s'est contenté du nécessaire dans sa subsistance et à qui Dieu a inspiré la satisfaction du lot qu'il lui a octroyé. » [Rapporté par Mouslim]

Selon 'Oubayd Allàh Al Ansàri -qu’Allâh l’agrée-, le Messager de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- a dit : « Celui d'entre vous qui se réveille le matin en sécurité parmi les siens ne souffrant d'aucun mal dans son corps et possédant la nourriture de sa journée, c'est comme si l'on avait amassé pour lui tous les biens de ce monde. » [Rapporté par At-Tirmidhi]

Mohammad Fadàla Ibn 'Oubeyd Al Ansàri -qu’Allâh l’agrée- rapporte qu'il a entendu dire le Messager de Dieu -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- : « Bienheureux celui qui a été guidé à l'Islam, dont la subsistance se limite à ses besoins et qui se contente de ce que Dieu lui a donné. » [Rapporté par At-Tirmidhi qui dit : bon-authentique]

---Des exemples dans la reconnaissance

'Aïcha -qu’Allâh l’agrée- a dit : « Le Prophète -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- veillait tellement dans la nuit que la peau de ses pieds se fendilla.

Je lui dis : "Pourquoi fais-tu cela? Ô Messager de Dieu! Alors que Dieu t'a effectivement absous de tous tes péchés passés et à venir".

Il -sallâ l-Lahû ‘aleyhi wa sallâm- dit : "Est-ce qu'il ne m'appartient pas de me comporter en homme reconnaissant ? » [Rapporté par Al-Boukhâri et Mouslim]

Allah -Subhânahu wa ta‘âlâ- dit :

« [Ô vous], les descendants de ceux que Nous avons transportés dans l'arche avec Noé. Celui-ci était vraiment un serviteur fort reconnaissant. »
(Sourate 17, verset 3)

Les exégèses ont dit à propos de Nouh : « Lorsqu'il mangeait une nourriture il remerciait Dieu, lorsqu'il buvait il remerciait Dieu, lorsqu'il s'habillait il remerciait Dieu et ne s'accordait aucune force et aucun mérite dans les bienfaits que Dieu lui avait octroyés. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Eduque ton âme ô serviteur d’Allâh ! : la reconnaissance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIMADA ? :: RELATION AVEC ALLAH : coran -hadith--
Sauter vers: