LIMADA ?
LIMADA ?


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 Les mérites de la méditation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
YsF



Messages : 48
Date d'inscription : 02/11/2011

MessageSujet: Les mérites de la méditation   Mar 29 Nov - 10:45

'Umar Ibn 'Abd Al-'Azîz a dit : "Méditer les bienfaits de Dieu Puissant et Majestueux est la meilleure des adorations."

Al-Hasan Al-Basrî a dit : "Méditer pendant une heure est meilleur que prier une nuit durant sans coeur".

Al-Hasan a dit : "Les gens doués de raison n'ont cessé d'alterner rappel et méditation, méditation et rappel jusqu'à ce que leurs coeurs, interpellés par eux, distillèrent de la sagesse."

Al-Jounayd a dit : "Les assemblées les plus nobles et les plus éminentes, sont celles où l'on s'abandonne à la méditation dans l'Unicité, où l'on inhale le souffle de la connaissance, où l'on boit avec le verre de l'amitié de l'eau de l'océan de l'affection et où l'on se fait une bonne pensée de Dieu Puissant et Majestueux." Puis il dit : "Il n'y a rien de plus majestueux que ces assemblées ni de plus savoureux que ce breuvage. Heureux celui qui reçoit ce don".

--Les divers sujets de la méditation

La création de Dieu

Le Prophète a dit : "Réfléchissez à propos de la création de Dieu, et ne réfléchissez pas à propos de (comment est) Dieu" (Sahîh al-jâmi' as-saghîr, n° 2975, 2976)

Ses propres oeuvres

Hasan Al-Basri (que Dieu lui fasse miséricorde) a dit : "La plus excellente de toutes les oeuvres, c'est la pratique de la crainte et la méditation sur ses propres actes".

L'approche de la mort

Hasan Al-Basri (que Dieu lui fasse miséricorde) a dit : "O enfant d'Adam ! Certes tu n'es que des jours rassemblés. Quand un de tes jours est passé, donc une de tes parties est passée jusqu'à ce que tu sois entièrement fini".

Rabiâ al-adawiya (que Dieu lui fasse miséricorde) dit à Soufiane Ath-Thawri (que Dieu lui fasse miséricorde) : "Tu n'es que des jours comptés, chaque jour qui s'écoule est une partie de toi qui s'en va. Il s'en faut de peu pour que les départs partiels entraînent le départ total ; tu le sais. Alors à l'action !"

--Des exemples dans la méditation

Louqman (que Dieu lui fasse miséricorde)

Luqman avait pour habitude de demeurer longtemps seul. Quand son maître passait devant lui, il lui disait :
- Ô Luqman ! Tu demeures trop longtemps seul. Si tu te joignais aux gens, ceux-ci te tiendraient compagnie.
- Persévérer - répondait-il - dans l'esseulement est propice à la méditation et là constance dans celle-ci dirige vers le chemin du Paradis."

Abou Dharr (que Dieu l'agrée)

D'après Muhammad Ibn Wâsi , un homme de Bassora s'est rendu, sur sa monture, auprès d'Umm Dharr , c'était après la mort d'Abou Dharr. Il l'interrogea sur la manière dont Abou Dharr pratiquait son culte de Dieu.
Elle répondit : "Il passait sa journée, assis dans un coin de la maison, à méditer."

Ibn 'Omar (que Dieu l'agrée)

'Oubayd Ibn 'Oumayr raconta qu'un jour il récitait les versets suivants à 'Abdoullâh Ibn 'Omar : {Comment seront-ils quand Nous ferons venir de chaque communauté un témoin et que Nous te (Muhammad) ferons venir comme témoin contre ces gens-ci ? Ce jour-là, ceux qui n'ont pas cru et ont désobéi au Messager, préféreraient que la terre fût nivelée sur eux et ils ne sauront cacher à Dieu aucune parole.} (4/41-42). 'Abdoullâh cria tant et tant que sa barbe ruissela de larmes.

Un jour encore, il était assis avec certains de ses plus proches amis et il lisait : {Malheur aux fraudeurs, qui, lorsqu'ils font mesurer pour eux-mêmes exigent la pleine mesure, et qui, lorsque eux-mêmes mesurent ou pèsent pour les autres, [leur] causent perte. Ceux-là ne pensent-ils pas qu'ils seront ressuscités, en un jour terrible, le jour où les gens se tiendront debout devant le Seigneur de l'Univers ?} (83/1-6), à ces paroles il ne cessa de répéter {le jour où les gens se tiendront devant le Seigneur de l'Univers} encore et encore, pleurant jusqu'à en défaillir.

Dâwoûd At-Tâi (que Dieu lui fasse miséricorde)

Ishâq Ibn Khalaf a dit : "Dâwud At-Tâî - Que Dieu l'ait dans Sa miséricorde - se trouvait une nuit éclairée par la lune, sur le toit de sa maison. Il méditait sur le Royaume des cieux et de la terre. Il ne cessait de regarder le ciel et de pleurer jusqu'à tomber chez son voisin attenant. Celui-ci sauta de son lit, une épée à la main, s'imaginant avoir à faire à un voleur. Quand il vit Dâwud, il revint sur ses pas, reposa son épée et lui dit :
- Qui t'a fait tomber du toit ?
- Je suis tombé sans m'en rendre compte."

Abou charîh (que Dieu lui fasse miséricorde)

Tandis qu'il marchait, Abou Charîh s'arrêta quelque temps, et s'enveloppant de son vêtement il s'assit et se mit à pleurer. Il lui fut dit :
- Qu'est-ce qui te fait pleurer ?
- J'ai médité sur ma vie qui va s'égrenant, pensé à l'insuffisance de mes oeuvres et à l'approche de mon terme".

Atâ As-Sulaymî (que Dieu lui fasse miséricorde)

On demanda à 'Atâ As-Sulaymî : "Pourquoi es-tu si triste ?"
Il dit : "Malheur à toi, la mort plane sur moi, la tombe sera ma demeure, la Résurrection sera mon lieu de rendez-vous, le pont de l'Enfer sera mon chemin et je ne sais ce que l'on fera de moi." (Sifa As-Safwah 3/327)
Revenir en haut Aller en bas
 
Les mérites de la méditation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIMADA ? :: RELATION AVEC ALLAH : coran -hadith--
Sauter vers: