LIMADA ?
LIMADA ?

ETUDES DES SCIENCES ISLAMIQUES EN LANGUE ARABE
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Qu'est ce que le Ramadan ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
hud



Messages : 253
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Qu'est ce que le Ramadan ?   Lun 20 Juin - 5:39

Qu'est ce que le Ramadan ?
Ramadan est le 9e mois du calendrier musulman (Le calendrier islamique est basé sur le cycle lunaire). C'est le mois pendant lequel les musulmans pratiquent le jeûne ou sawm (saoum). Il marque le début de la révélation du Coran faite au prophète Mohamed (Paix Soit Sur Lui).

Le Ramadan est un des cinq piliers de l'islam, avec la profession de foi, la prière, l'aumône et le pèlerinage. On commence le jeûne (sawme) à la vue de la nouvelle lune (le croissant) du mois de Ramadan. Le début du Ramadan peut varier selon le lieu, car certains se réfèrent davantage à la lune, d’autres à la science. Les autorités religieuses musulmanes annoncent le moment exact du Ramadan,j uste avant son commencement. La période de jeûne s’arrête à la nouvelle lune suivante, c’est-à-dire au bout de 29 ou 30 jours. Le calendrier islamique comptant 11 à 12 jours de moins que le calendrier grégorien, le mois du Ramadan parcourt le cycle des saisons. Le cycle entier est parcouru en environ 35 ans.

Cette année le ramadan devrait débuter le 22 Août 2009 et se terminer vers le 20 septembre 2009.

Le nom Ramadan ou ramadhan vient du mot arabe ramida, ou ar-ramad, qui signifie une chaleur et une sécheresse intenses, brûlantes, concernant particulièrement le sol. Certains disent que ce nom vient du fait que le Ramadan brûle les péchés grâce aux bonnes actions, comme le soleil brûle le sol. Chaque année au cours du mois de ramadan , partout dans le monde, plus d'un milliards de musulmans ne mangent ni ne boivent rien de l'aube au crépuscule. les musulmans s'abstiennent également d'avoir des relations sexuelles durant la journée ,Ils s'abstiennent de dire du mal de quiconque, de jurer, de se mettre en colère ou de regarder quoi que ce soit d'illégal.
(Les malades, les femmes enceintes ou qui allaitent,les femmes ou jeunes filles qui sont dans leur période menstruelle, les enfants en bas âge, les vieillards ou toute personne dont ce jeûne pourrait mettre la santé en péril en sont exemptés.)



S’abstenir des plaisirs terrestres et refréner ses désirs mauvais est considéré comme un acte d’obéissance et de soumission
à Dieu. c'est aussi une façon d’expier ses péchés, et ses erreurs. Le jeûne permet d’expérimenter ce que peut ressentir une personne qui a faim, et qui a l’estomac vide. Il enseigne à partager les souffrances des plus démunis. Les musulmans pensent que le jeûne conduit à apprécier les bontés de Dieu,que l’on considère souvent pour acquises jusqu’à ce que l’on en soit privé !
Pendant la journée, les musulmans sont encouragés à faire tous leurs efforts pour aider ceux qui sont dans le besoin, aussi bien sur le plan financier que sur le plan affectif.



«Le Ramadan consiste à lutter contre vos désirs humains intérieurs. saoum, le mot arabe désignant le jeûne, signifie davantage que s'abstenir de nourriture, de boisson, de cigarettes ou de rapports sexuels entre le lever et le coucher du soleil ; ce n'est pas non plus une question de comportement extérieur. C'est un engagement privé entre vous et Dieu. C'est un combat contre l'homme intérieur. C'est aussi le moment de faire le point sur vos faiblesses personnelles. Si vous rompez secrètement votre jeûne, il n'y a que vous et Dieu qui le saurez. De ce fait, c'est essentiellement un test annuel de votre foi pendant un mois entier». Hanifa Deen, auteur musulmane



Dès que pointe l’aurore, la première des cinq prières journalières,appelée Fajr, est dite.
Le jeûne est interrompu au coucher du soleil.Le prophète Mohammed a recommandé de rompre le jeûne avec des dattes et un verre d'eau ou de lait.
le Ramadan met l'accent sur la vie communautaire, souvent les musulmans partagent le ftor à la mosquée la plus proche ou invitent des amis, des parents et des voisins à rompre le ramadan à la maison.
Revenir en haut Aller en bas
hud



Messages : 253
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Qu'est ce que le Ramadan ?   Lun 20 Juin - 5:45

Le Ramadan



Le ramadan, également orthographié ramadhan ou ramazan (arabe : رَمَضَان ou Ramaḍān) est le neuvième mois du calendrier musulman.

Le français emploie indifféremment le mot « ramadan » pour désigner le mois saint et, par métonymie, le jeûne ou saoum, qui constitue l'un des cinq piliers de l'islam prescrits par Allah aux fidèles musulmans.



Au cours de ce mois, ceux-ci ne mangent pas, ne boivent pas, ne fument pas et n'entretiennent pas de relations sexuelles de l'aube au crépuscule.

Les malades, les femmes enceintes ou qui allaitent, les femmes ou jeunes filles qui sont dans leur période menstruelle, les enfants en bas-âge, les vieillards ou toute personne dont ce jeûne pourrait mettre la santé en péril en sont exemptés.
Les enfants commencent le Ramadan à 14 ans, et avant cet âge le pratiquent d'abord plusieurs heures pour s'accoutumer à ce jeûne.
Le jeûne a pour but d'enseigner aux musulmans la patience, la modestie et la spiritualité.

Le premier jour du mois suivant est l'occasion de célébrations observées durant l'Aïd el-Fitr, la fête de la rupture du jeûne.


Calendrier Le calendrier musulman est un calendrier lunaire. C'est pourquoi, chaque mois commence lorsque le premier croissant de la nouvelle Lune est visible. Comme le calendrier musulman compte onze à douze jours de moins que le calendrier solaire et aucune intercalation, le ramadan se décale chaque année et passe progressivement d'une saison à l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
ali



Messages : 321
Date d'inscription : 07/07/2008

MessageSujet: Re: Qu'est ce que le Ramadan ?   Lun 20 Juin - 6:04

Le Ramadan, mieux le comprendre...

Ramadan ou ramadhan est le 9e mois du calendrier musulman. Ce mois marque, pour les musulmans, le début de la révélation du Coran faite à Mahomet. Afin de sanctifier ce mois, il a été décidé que les musulmans pratiqueraient un jeûne (sawm).

C’est le quatrième pilier de l’islam. Un abus de langage courant, dans la langue française, consiste à employer « Ramadan » pour le jeûne lui-même plutôt que le mois.


Le Ramadan est une obligation pour les musulmans :
Il fait partie des pratiques les plus importantes de l’islam. Les musulmans se réjouissent de son approche : c’est le mois des bienfaits, des actes d’obéissance et des bénédictions. C’est dans la tradition musulmane le meilleur mois de l’année, qui contient la meilleure des nuits, la nuit du Destin (laylatou al-qadr), durant laquelle les musulmans prient et lisent le coran, puisqu’il est dit que les souhaits exprimés au Seigneur avec foi sont exaucés au cours de cette nuit, par la volonté de Dieu.

Pour les musulmans, jeûner, c’est s’abstenir pendant la journée de ce qui rompt le jeûne (nourriture quelconque, boissons, relations sexuelles, etc. sont interdites de la pointe de l’aube jusqu’au coucher du soleil), en ayant fait l’intention la veille.

C’est une obligation pour tout musulman pubère, sain d’esprit, capable de jeuner et en bonne santé. Toutefois, le jeûne n’est pas imposé aux femmes qui ont leurs règles ou qui viennent d’accoucher, aux personnes malades ou en voyage... qui rattraperont le mois de jeûne avant le jeûne de l’année suivante ou, à défaut, feront une action bénéfique envers un esclave ou des pauvres.

Jeuner, c’est aussi s’évertuer à maitriser ses membres pour les empêcher de commettre des actes blâmables au vu de la morale et du droit islamique. C’est surtout faire tout son possible pour que ses actes ne soient source d’aucune nuisance pour les créatures de Dieu, qu’elles soient humaines ou non, musulmans ou non musulmans, et que l’on soit, à travers ses faits et gestes, ses regards et ses paroles, vecteur de la miséricorde de Dieu pour l’univers.

Spirituellement, le jeûne du corps doit conduire au jeûne du cœur, c’est-à-dire que le musulman doit travailler sur lui-même pour développer en lui ses qualités telles que bonté, bienveillance, patience, persévérance, justice, solidarité, fraternité... et réduire et supprimer en lui ses défauts tels que égoïsme, individualisme, hypocrisie, médisance, jalousie.


Détermination du début du mois :
Pour les musulmans, le jeûne du mois de Ramadan devient obligatoire dans l’un des deux cas suivants :
*Lorsque le mois de châban a atteint trente jours.
*Lorsque le croissant de lune du mois de Ramadan est aperçu, la nuit précédant le trentième jour de châban, conformément à la parole du prophète Mahomet : « Jeûnez à la vue du croissant et interrompez le jeûne à la vue du croissant et si l’observation est gênée par des nuages par exemple, poursuivez le compte de châban à trente jours ».

Celui qui a vu le croissant de lune de Ramadan doit jeûner et il est devenu un devoir de jeûner à celui qui ne l’a pas vu mais a été informé par un musulman juste, libre, et qui n’est pas connu comme étant menteur. Cependant, lorsqu’il y a un désaccord sur le premier jour de jeûne comme c’est souvent le cas, il faut suivre la majorité des musulmans : il est interdit de jeûner ne serait-ce qu’un jour en décalage avec la masse des musulmans.


Obligations du jeûne :
Pour les musulmans, les obligations de jeûne sont au nombre de deux :
* L’intention de jeûner : Il est formellement interdit de formuler l’intention à voix haute, ceci est une innovation, bida’a. Cette intention ne doit pas se faire à voix haute, elle se fait intérieurement.
* L’abstinence des choses qui rompent le jeûne : depuis l’apparition de l’aube véritable jusqu’au coucher du soleil.

Cependant, il est autorisé à certaines personnes de reporter le jeûne ou de ne pas avoir à l’effectuer :
* La femme en période de menstruations ou de lochies et la femme enceinte.
* Le voyageur peut décider de le reporter à condition que la distance à parcourir autorise le raccourcissement de la prière.
* Le malade : il peut rompre le jeûne en raison d’une maladie dont on craint son aggravation ou sa prolongation à cause du jeûne.
dates de l’aidLes personnes âgées faibles.
* Les enfants impubères.


Causes de rupture du jeûne :
Selon le droit musulman, les causes de rupture de jeûne sont nombreuses. Parmi elles, il y a :
* Se nourrir : ne serait-ce qu’un grain de sésame ou boire ne serait-ce qu’une goutte d’eau ou de médicament, si on le fait consciemment et sans avoir oublié qu’on est en état de jeûne.
* Les "gouttes" ne rompent pas le jeûne ni l’injection dans la peau, le muscle ou les veines, tant que ces injections ne sont pas nutritives.
* Fumer (par ailleurs, le tabac est également interdit le reste de l’année selon la majorité des oulémas).
* Boire.
* Ejaculation volontaire (masturbation), cependant, selon certaines écoles, cela ne rompt pas le jeûne.
* L’évanouissement [qui dure] toute la journée : (pour) quiconque (qui) s’est évanoui toute la journée de l’aube au coucher du soleil, son jeûne n’est pas valable. Il en est de même pour celui qui est atteint de folie, ne serait-ce qu’un instant.
* Se faire vomir : en mettant son doigt ou quelque chose du même genre dans la bouche pour provoquer la sortie du vomi de l’intérieur. Par contre, le jeûne n’est pas rompu par un vomissement involontaire du moment qu’on n’en avale rien.
* Avoir des relations sexuelles.
* L’apostasie : par l’une de ses trois sortes : par la croyance, l’acte ou la parole.

Ces exemples ne sont pas exhaustifs.

Celui qui a rompu un jour de jeûne du mois de Ramadan sans excuse valable s’est chargé d’un péché. Il doit de ce fait se racheter devant Allah. On distinguera deux cas :
* Si l’acte était involontaire (boire alors qu’on faisait les ablutions...) ou dû à un oubli (gouter à la nourriture quand on était en train de cuisiner, boire alors qu’on se rafraichissait le visage...), il n’est pas nécessaire de rattraper le jour de jeûne, on le poursuit.
* Si le jeûne a été rompu volontairement, le musulman se doit dans ce cas de se racheter, pour chaque jour rompu, et plusieurs façons sont possibles : affranchir un esclave (si on en possède), jeûner 60 jours consécutifs (si on en est capable), ou nourrir 60 pauvres (si on en a les moyens).

Il est interdit de jeûner le jour de la Fête de la fin du jeûne (entre autres).


Le but de ce mois :
Le mois de Ramadan est pourtant pour un musulman plus qu’un jeûne, c’est un mois de recueillement, de compassion envers les personnes les plus pauvres. C’est le mois du pardon et du jeûne. Siam, en arabe, signifie s’abstenir, se retenir de. Appliqué à la religion, le mot a pris le sens de renoncer par piété à tout ce qui est considéré comme étant susceptible de rompre le jeûne, c’est-à-dire de manger, boire, avoir des rapports intimes, un mauvais caractère ou comportement et cela depuis l’apparition de l’aube jusqu’au coucher du soleil.

Durant ce mois, les sunnites du monde entier se recueillent pour effectuer les prières (surérogatoires) dites de tarawih.

Selon Abu Hurayra : « Que celui qui a l’intention de jeuner un jour, ne dit ni de grossièretés ni d’obscénités. Si quelqu’un l’injure ou l’attaque qu’il répète : "Je suis en jeûne" ».


L’abandon du jeûne de Ramadan :
Selon l’unanimité des oulémas, la personne qui abandonne volontairement et sans excuse valable le jeûne du mois de Ramadan tout en reconnaissant son obligation est dans le péché, mais ne sort pas de l’islam. Par contre, les savants musulmans divergent sur l’abandon de la prière : beaucoup d’entre eux avancent que le jeûne du mois de Ramadan sans la prière (qui est le deuxième pilier le plus important de l’islam) n’est pas accepté.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Qu'est ce que le Ramadan ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qu'est ce que le Ramadan ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIMADA ? :: LE RAMADAN-
Sauter vers: