LIMADA ?
LIMADA ?


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Forum
Partenaires
Forum gratuit



Tchat Blablaland



Partagez | 
 

 Pourquoi les Français ont du mal avec la Turquie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
almohibe



Messages : 714
Date d'inscription : 12/07/2008

MessageSujet: Pourquoi les Français ont du mal avec la Turquie ?   Mar 5 Avr - 19:48

L’image des Turcs et de la Turquie est en France figée dans des clichés d’un autre temps, une conception négative qui s’accorde mal avec l’intégration économique et sociale de la communauté, à bien des égards réussie.


Les déboires d’un Français incarcéré en Turquie pour trafic de pièces archéologiques, les faits auraient pu être intéressants s’ils avaient seulement été présentés. Or dans le récent article du quotidien régional qui publie l’article, on ne découvre qu’un enchaînement d’idées reçues, en écho au syndrome « Midnight express », toujours vivace quand il s’agit de traiter des prisons turques. Ce phénomène n’est pas isolé et, indirectement, c’est l’image des Turcs de France qu’il reflète. A ce titre, Stéphane De Tapia, chercheur au CNRS et spécialiste de l’immigration turque, explique que dans l’imaginaire collectif, les mésaventures des Occidentaux en Turquie rappellent étrangement celles des Américains au Mexique, fantasmées au grand écran. L’image de l’autochtone renvoie systématiquement à celle du « sale type » corrompu, féroce et sans état d’âme. Il ajoute (que cela n’en déplaise à la fantasmagorie ambiante) : « J’ai rencontré deux Français qui avaient séjournés dans des prisons turques. Or, tous deux avaient gardé une pensée émue pour l’humanité qu’ils y avaient ressentie ! »

Aussi, à une époque où le communautarisme des Turcs fait l’objet de critiques, la question d’une responsabilité partagée se pose. Stéphane de Tapia confirme et ajoute : « il faut considérer la question comme celle d’un mariage mixte. Si chacune des deux familles ne fait aucun effort pour comprendre la partie d’en face, ça ne peut pas marcher ». Les anciens clichés induisent donc encore les Français dans le fantasme moyenâgeux du Turc primitif, violent et brulant tout sur son passage. Il suffit pour s’en convaincre de lire des articles en rapport avec la Turquie ou les Turcs pour relever des expressions péjoratives faisant systématiquement référence à la force et à la brutalité.

Un décalage entre discours politique et réalité sociale

Paradoxalement, Mr de Tapia affirme que « dans la société, ça se passe plutôt bien avec les Turcs qui sont perçus comme des gens extrêmement actifs. Les artisans et les commerçants en particulier, dit-il, sont très appréciés des Alsaciens ». Contrairement à d’autres populations immigrées stigmatisées pour des problèmes de violence, les Turcs ne sont pas associés à ce phénomène et jouissent bien plus de l’image d’une communauté travailleuse, qui fait profil bas. Il existerait donc un décalage entre le discours politico-médiatique et la réalité du terrain. La question de la « turcophobie », relèverait, selon Stéphane de Tapia, davantage du rapport de puissance entre deux grands pays : « En effet, la Turquie est considérée comme un pays concurrent au vu de son épaisseur historique et culturelle, par son économie dynamique ainsi que par l’insubordination dont elle fit preuve contre la France entre 1915-1922. » A ces explications s’ajoutent des facteurs d’ordre sociaux tels que l’immigration massive de paysans anatoliens à partir des années 1970. Leur arrivée en Europe coïncide avec le début d’une ère de reflexe identitaire, dans laquelle la France évolue depuis la crise économique des deux chocs pétroliers, et qui continue encore aujourd’hui.
http://fr.zaman.com.tr/fr/newsDetail_getNewsById.action?newsId=4390
Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi les Français ont du mal avec la Turquie ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIMADA ? :: LA LAÏCITE-
Sauter vers: